FINAL
2
5
    

Plusieurs agents libres avec restriction à la défense toujours sans contrat

Publié le 14 juillet 2019 à 15h58
PAR

Le marché des défenseurs est intéressant cette année, du côté des joueurs autonomes. Chez les agents libres sans restriction, plusieurs joueurs ont déjà trouvé preneur, alors que chez les agents libres avec restriction, le processus semble plus compliqué.

Chez les défenseurs autonomes sans compensation, on note déjà plus de 35 signatures jusqu'à présent. On compte aussi quelques noms notables toujours disponibles, tels que Jake Gardiner, Dion Phaneuf, Niklas Kronwall, Marc Methot, Ben Hutton, Adam McQuaid...

Outre Gardiner, qui est au sommet de la liste des défenseurs disponibles depuis l'ouverture du marché, la plupart des défenseurs libres comme l'air toujours disponibles sont âgés et/ou bons pour la 3e paire de défense, un poste de 7e ou 8e défenseur ou un contrat à deux volets pour la Ligue Américaine. Dans le cas de Methot et Kronwall, la retraite est envisageable.

Par contre, du côté des défenseurs autonomes avec compensation, plusieurs jeunes clients sont toujours sans contrat. Avec 13 défenseurs, avec compensation, ayant signé avec leur équipe respective, on note que les joueurs suivants, entre autres, sont toujours à la recherche d'une entente :


- Jacob Trouba (25 ans) Rangers de New York

- Will Butcher (24 ans) Devils du New Jersey

- Ivan Provorov (22 ans) Flyers de Philadelphie

- Zachary Werenski (22 ans cette semaine) Blue Jackets de Columbus

- Charlie McAvoy (21 ans) Bruins de Boston

- Julius Honka (23 ans) Stars de Dallas

logo8 Dans le cas de Jacob Trouba, les dernières rumeurs semblaient affirmer que celui-ci était près d'une entente d'entre 7 et 8 M$ par année, mais les négociations n'iraient pas comme prévu. Bien que cela ne soit pas encore fait, c'est un contrat qui est probable pour le défenseur, lui qui viendrait « manger » la totalité de l'argent restant aux Rangers de New York, qui est de 7 093 534$ présentement, mais avec quatre agents libres avec restriction toujours sans contrat.

Pour en savoir plus sur la situation des Rangers, cliquez ici et pour connaître les options qui s'offrent au DG Jeff Gorton, cliquez ici.

logo6 Du côté de Will Butcher, il a connu une baisse de régime, lui qui est passé d'une saison de 44 points en 81 matchs (2017-18) à une récolte de 30 points en 78 matchs cette saison. Il a tout de même terminé au 2e rang des pointeurs chez les défenseurs des Devils, derrière Damon Severson (39 points). Avec l'arrivée de P.K. Subban au New Jersey, il est clair que la défense des Devils sera plus offensive la saison prochaine.

Les Devils possèdent un peu plus de 19,8M$ sur leur masse salariale, avec quatre agents libres avec restriction toujours sans contrat, soit l'attaquant Pavel Zacha et les défenseurs Mirco Mueller, Connor Carrick et Will Butcher. Du lot, et même de tout l'alignement des Devils, Butcher demeure la meilleure option offensive du côté gauche de la défense. Reste à voir de quoi aura l'air son prochain contrat.

logo9 Pour ce qui est d'Ivan Provorov, la situation semble compliquée chez les Flyers de Philadelphie. En fait, Provorov a connu une première saison honnête dans la LNH, marquant 30 points en 82 matchs, avant de connaître une saison 2017-18 de 41 points (dont 17 buts) en 82 matchs. Le problème, c'est qu'en 82 matchs cette saison, il est redescendu à une récolte de 26 points. Cela vient donc refroidir les ardeurs du DG Chuck Fletcher, qui pourrait être tenté d'y aller pour un contrat de transition avec le jeune défenseur russe, afin d'avoir une meilleure idée de ce qu'il a à offrir. Cette solution pourrait aussi être avantageuse pour le joueur, qui pourrait prouver que sa saison de 26 points n'était qu'une erreur de parcours. Chose certaine, les Flyers veulent éventuellement signer Provorov à long terme.

Pour en lire davantage sur la situation des Flyers et la situation de leurs négociations, cliquez ici.

logo17 Le dossier de Zach Werenski est un peu plus étrange. Werenski a continué sa bonne production moyenne de points par saison, avec une récolte de 44 points en 82 matchs cette saison, en plus d'y ajouter six points en 10 matchs éliminatoires. Il a cependant terminé la saison avec un différentiel de -12, mais il demeure un bon jeune défenseur avec un grand potentiel offensif.

Les Blue Jackets possèdent plus de 15,7 M$ sur leur masse salariale et n'ont que Werenski et l'attaquant Lukas Sedlak, tous deux agents libres avec restriction, à signer. Le DG de l'équipe Jarmo Kekalainen possède donc beaucoup de marge de manoeuvre dans ce dossier, mais il faut croire qu'il y a mésentente avec le clan Murray au niveau des années ou du montant annuel du contrat. Peut-être que Kekalainen a un autre plan en tête et qu'il a besoin de son espace salarial. À suivre ...

Chose certaine, après avoir offert des prolongations de contrat aux défenseurs Ryan Murray (2 x 4,6M$) et Scott Harrington (3 x 1 633 333$), le 3e poste de défenseur gaucher disponible devrait, en théorie, revenir à Werenski la saison prochaine à Columbus.

logo2 Le dossier des Bruins de Boston et des défenseurs Charlie McAvoy et Brendan Carlo a déjà été couvert, plus tôt cette semaine. Pour en connaître davantage sur la situation des Bruins et de leurs défenseurs autonomes, nous vous invitons à lire l'article en cliquant ici.

logo27 Finalement, pour ce qui est du jeune Julius Honka, il n'y aurait plus vraiment de place pour lui à Dallas et les Stars tenteraient présentement de l'échanger (à lire ici).

logo0 Bien sûr, il y a quantité d'autres défenseurs autonomes, avec ou sans compensation, à travers la LNH. Certains sont plus défensifs, mais la liste suivante traite de défenseurs plus offensifs ou dont l'information avait déjà été traitée (dans le cas de Honka).

Lequel de ces dossiers sera le plus difficile à gérer selon vous?
10 dernières chroniques