FINAL
2
5
    

Parole de Shea Weber!

Publié le 28 septembre 2019 à 12h36
PAR

image


Depuis le début des matchs pré-saison, le Canadien conserve un dossier positif de quatre victoires et deux défaites en six matchs. Deux revers par blanchissage, face à ses éternels rivaux, les Leafs de Toronto.

Ce soir, dès 19h, en direct du Centre Bell, le Tricolore disputera son 7e et dernier match pré-saison. Pour ce duel, la troupe de Claude Julien croisera le fer avec les Sénateurs d'Ottawa.

Suite à la rencontre de ce soir, l'état-major du CH procédera à ses dernières coupures et nous aurons à ce moment, une bonne idée de la constitution de l'édition 2019-2020 de l'organisation montréalaise.


Assurément, le gardien Charlie Lindgren fera partie du petit groupe restant à rejoindre l'entraîneur Joël Bouchard, avec le Rocket de Laval.

Toutefois, il difficile d'identifier les autres joueurs qui seront rétrogradés. Par contre, on peut présumer que coach Julien et Bergevin opteront pour l'option leur permettant de garder un surplus de défenseurs dans leur groupe de 23 joueurs.

image

Cale Fleury en avance...

Sans aucun doute, le jeune défenseur de 20 ans semble avoir une longueur d'avance sur Christian Folin et Mike Reilly.
Fleury s'est présenté au camp très confiant, plus rapide, plus mobile et physique, prenant également les bonnes décisions sur la glace.

Contrairement à l'an dernier à la même date, depuis le début du camp et des matchs préparatoires, le défenseur de 6 pieds, 2 pouces, est désormais passé à un autre « niveau », soit celui de la LNH, de l'aveu même de l'entraîneur Claude Julien.

Lors d'un entretien avec le Journal de Montréal, le capitaine Shea Weber avait également de bons mots à son égard.



« Fleury est bon. Il a connu un très bon camp. Il est capable d’utiliser son physique et sait très bien bouger la rondelle. À son âge, avec seulement une saison dans les rangs professionnels, il ne peut que s’améliorer », a-t-il vanté.

« Ce n’est pas ma décision, mais il paraît très bien. Si jamais il ne devait pas amorcer la saison à Montréal, je suis persuadé qu’il sera l’un des premiers rappelés », a-t-il même pris soin d’ajouter.

Certes, très rares sont les arrières qui réussissent à se tailler un poste dans un alignement de la LNH à cet âge. Il est néanmoins décidé à créer la surprise et suivre les traces d’un certain Victor Mete, qui avait réalisé l’improbable à 19 ans.

Pareillement, le vétéran défenseur de 34 ans est également très confiant envers la brigade défensive du CH.

« J’ai très confiance en ce que je vois. Évidemment, j’ignore s’il reste des coupes à faire, mais tous les défenseurs encore présents ont démontré qu’ils sont capables de contribuer au niveau de la LNH lorsque l’entraîneur fera appel à leurs services », a-t-il soutenu.

Le top 6 des arrières pourrait ressembler à ceci, si la tendance se maintient :

Mete - Weber

Chiarot - Petry

Kulak - Fleury

Extra : Folin/Reilly
SONDAGE
28 Septembre   |   434 réponses
Parole de Shea Weber!

Êtes-vous aussi confiant que Weber à l'égard de la défensive du Tricolore?

Oui20647.5 %
Non22852.5 %
LISTE DES SONDAGES
10 dernières chroniques