FINAL
2
5
    

Marc Bergevin obtient l'approbation de Patrick Roy

Publié le 4 juillet 2019 à 20h42
PAR

Contrairement à ce que les partisans des Canadiens de Montréal s’attendaient lors de la traditionnelle journée du 1e juillet, Marc Bergevin a été très actif sur le marché des joueurs autonomes, voir même agressif. En effet, les agissements du directeur général ne sont pas passés inaperçus auprès de la planète hockey.


Patrick Roy, ancien gardien vedette du Tricolore, salue l’audace de Bergevin qui a choisi de déposer une première offre hostile dans la Ligue nationale de hockey au jeune Sebastian Aho. Il estime qu’il s’agissait d’un geste longuement réfléchi et bien placé.

« Pour avoir travaillé brièvement dans la LNH, c’est probablement une décision qui a été difficile à prendre pour le Canadien et qui n’a certainement pas fait l’affaire de la Caroline. En même temps, Marc Bergevin travaille pour le Canadien et doit rendre l’équipe plus compétitive. Ça prenait beaucoup de cran pour en venir à cette décision et je suis convaincu que l’état-major du Canadien a évalué les points positifs et négatifs de déposer une offre hostile », a-t-il commenté lors d’une entrevue accordée à RDS.


Par ailleurs, l’ancien numéro 33 des Canadiens de Montréal s’est permis de commenter le dossier de Matt Duchene. L’ancien entraîneur de l’Avalanche croit en la sincérité de l’attaquant, lui qui l’a côtoyé régulièrement lors de son passage au Colorado.

« C’est un marché qui est fou en partant. Il n’a pas eu besoin de faire monter les enchères, a-t-il évalué. Je suis convaincu que sa famille était très attachée au Canadien et que les discussions étaient sincères. »

Patrick Roy donne aussi son appui au directeur général du Tricolore en ce qui concerne la venue de Keith Kinkaid à Montréal. Il croit que la venue du cerbère dans un nouveau marché et le changement d’air contribueront grandement à la relance du gardien.

Crédit : RDS
10 dernières chroniques