FINAL
1
3
    

Les équipes intéressées à Jesse Puljujarvi devront aussi prendre en charge un gros contrat

Publié le 4 juillet 2019 à 14h57
PAR

Bien qu'il y ait plusieurs joueurs autonomes n'ayant pas encore trouvé preneur depuis l'ouverture du marché des joueurs autonomes, la direction des Oilers n'a, elle non plus, pas encore trouvé preneur pour l'attaquant finlandais Jesse Puljujarvi. On se souvient que Puljujarvi avait demandé à être échangé, il y a de ça quelques semaines, mais cela ne s'est pas encore concrétisé. Par contre, quelques équipes auraient démontré de l'intérêt, mais sans plus.

Selon Dennis Bernstein, journaliste attitré aux Kings de Los Angeles, les Kings auraient contacté les Oilers d'Edmonton au sujet de l'attaquant de 21 ans. Par contre, il semblerait que le DG des Oilers, Ken Holland, ne veuille même pas commencer de discussions au sujet de Puljujarvi si le nom de Milan Lucic ne figure pas dans les négociations.


Edmonton tente désespérément de se départir du lourd contrat de 6 M$ par saison octroyé à Lucic le 1er juillet 2016 sur lequel il reste encore quatre ans.


Le gros attaquant de 31 ans n'a récolté que 20 points en 79 matchs cette saison avec les Oilers, soit déjà une diminution de 14 points par rapport à ses 34 points (en 82 matchs) de la saison précédente, et il ne joue clairement pas à la hauteur de son salaire.

De son côté, Puljujarvi n'a pas encore été en mesure de s'imposer dans la LNH, lui qui est le 4e choix au total des Oilers lors du repêchage de 2016. En 139 matchs en carrière dans la LNH, entre 2016 et 2019, il a récolté 37 points, dont seulement 9 points en 46 matchs cette saison. Il est aussi passé par trois séjours dans la Ligue américaine, dont un court séjour de quatre matchs cette saison, lors desquels il a récolté 4 points.

Il semblerait donc que l'équipe qui voudra acquérir les services de Jesse Puljujarvi se devra d'endosser le contrat de Milan Lucic. Si les Oilers ne trouvent pas preneur, peut-être se raviseront-ils, mais, pour l'instant, cela semble être le plan de Ken Holland.

Croyez-vous qu'Edmonton trouvera preneur pour un Puljujarvi accompagné d'un Lucic?
10 dernières chroniques
pub