FINAL
2
5
    

Le duo Suzuki-Poehling : Déjà une belle chimie entre les deux joueurs

Publié le 8 septembre 2019 à 16h56
PAR

Samedi soir, à Belleville, les recrues du Tricolore disputaient leur premier match du tournoi, en affrontant celles des Sénateurs d'Ottawa.

Le premier trio composé par l'entraîneur Joël Bouchard, n'a jamais été intimidé par la « grosse ligne » des Sens, formée de Logan Brown, Drake Batherson et Alex Formenton.

Trois joueurs qui ont déjà l'expérience du circuit Bettman et qui devraient vraisemblablement débuter la saison avec le grand club.

En effet, le trio du centre Ryan Poehling, complété par les ailiers Nick Suzuki et Rafaël Harvey-Pinard, a été le meilleur du Tricolore malgré une défaite de 4 à 2, lors du duel face aux espoirs des Sénateurs d’Ottawa.


L'attaquant des Sens Vitaly Abramov, ancien joueur des Olympiques de Gatineau et des Tigres de Victoriaville, a joué le rôle de poison pour le Canadien avec un tour du chapeau, mais n'évoluait pas contre le trio de Poehling.

Les deux choix de première ronde de la cuvée 2017 (Poehling au 25e rang par le CH et Suzuki au 13e par Vegas), ont démontré des signes intéressants d'une chimie prometteuse entre les deux joyaux de 20 ans.

Leur créativité en zone adverse a d'ailleurs mené à plusieurs chances de marquer. Que ce soit à Montréal ou à Laval cette saison, force est d'admettre que les deux attaquants seront réunis et seront, sans l'ombre d'un doute pour les années à venir, des pièces maîtresses dans l'organisation du Canadien.

Les deux coéquipiers avaient de bons mots l'un envers l'autre...

« J’ai adoré jouer avec lui », mentionnait Poehling au sujet de son ailier droit. « On se trouvait sur la glace. Nos styles se ressemblent en ce sens qu’on est deux joueurs intelligents, deux fabricants de jeux qui peuvent aussi mettre la rondelle dans le filet. C’était bien de jouer avec lui et j’espère que l’expérience se poursuivra. »

Suzuki, quant à lui, a été impressionné par les mains et la vision de jeu de Poehling...

« Ses mains et sa vitesse m’ont un peu surpris », a dit Suzuki quand l’occasion de retourner le compliment s’est présentée. « Il a contourné quelques défenseurs assez facilement ce soir et sa vision, on se trouvait bien sur la glace. »

Il sera fort intéressant de voir à l'oeuvre la complicité des deux joueurs d'ici la fin du camp des recrues, ainsi que lors du camp officiel du Canadien.

Crédit : RDS.ca
SONDAGE
8 Septembre   |   232 réponses
Le duo Suzuki-Poehling : Déjà une belle chimie entre les deux joueurs

Est-ce que Poehling et Suzuki seront de l'alignement de départ à Montréal dès cette année, selon vous?

Oui12353 %
Non10947 %
LISTE DES SONDAGES
10 dernières chroniques