F (P)
1
2
    

Auston Matthews revient sur la controverse lancée à son sujet

Publié le 8 septembre 2019 à 13h22
PAR

Le mois d’août a été particulièrement tranquille dans le monde du hockey. Sans l’ombre d’un doute, il s’agissait du moment parfait pour l’ancien homme de hockey, Brian Burke, d’y aller de propos controversés à l’endroit de la jeune vedette des Leafs, Auston Matthews. En effet, selon l’ancien DG des Leafs, l’attaquant quittera la Ville Reine dès qu’il sera agent libre sans compensation en 2024 et ce pour des raisons monétaires.


« N’importe quel endroit aux États-Unis, même en Californie ou dans la ville de New York où il y a des taxes élevées sur les revenus, est moins cher qu’ici [au Canada] », a-t-il fait valoir. « Et le coût de la vie n'est pas cher. Il y a un avantage fiscal substantiel. Alors, oui, je crois qu’il partira dans cinq ans », a-t-il déclaré en août dernier.

Dans l’entrevue accordée à Sportsnet 590, Burke mentionne qu’il serait prêt à mettre de l’argent sur ses propos. Il est convaincu que le coût de la vie au Canada poussera le natif de San Ramon en Californie à plier bagage pour le sud de la frontière.


Matthews n’avait pas réagi aux propos tenus par Burke. Toutefois, dans une entrevue tenue vendredi sur le site web de la Ligue nationale de hockey, le principal intéressé s’est dit déçu des rumeurs entourant son départ.

« On n'a même pas écoulé ma première année de contrat et puis ça? Je pense que c'est juste le mois d'août, il ne se passait rien, pourquoi ne pas déclencher une controverse. Comment faire mieux que de parler des Maple Leafs de Toronto? C'est un peu décevant parce que c'est très loin et qu'il y a d'autres choses dont on pourrait parler plutôt que de cela », a-t-il déclaré.

« Évidemment, vous pouvez parler de ce dont vous voulez parler. Évidemment, cela crée la controverse et vous obtiendrez beaucoup de clics. Mais ce n'est pas vraiment quelque chose qui me dérange ou que je regarde parce que je regarde juste aujourd'hui et cette saison et je fais du mieux que je peux.»

« J'adore jouer à Toronto. C'est incroyable. C'est la meilleure ville pour jouer dans la LNH. Nos fans sont incroyables. »

Crédit: TVA Sports
10 dernières chroniques
pub