F (P)
1
2
    

Un changement d'entraîneur à Toronto?

Publié le 8 juillet 2019 à 8h12
PAR

Avec l'une des meilleures formations de la NHL, Mike Babcock a tous les éléments pour remporter une deuxième Coupe Stanley comme entraîneur-chef. Cependant, il ne doit pas faire de faux pas, car son avenir à Toronto serait en danger, lui qui ne s'est jamais retrouvé dans une telle situation.

En effet, selon ce que rapporte Hockey Feed le poste d'entraîneur-chef de Mike Babcock serait en danger. Lors d'un récent podcast de Steve Dangle, l’investisseur de Sportsnet dans la LNH, Chris Johnston, a été questionné sur l’avenir de Babcock sous le directeur général actuel des Maple Leafs, Kyle Dubas, et voici sa réponse :

« Ce sera la saison où son travail sera mis en jeu si les choses tournent mal, je pense que cela ne fait aucun doute », a déclaré Johnston. « Il y avait plus d’une petite fumée à la fin de l’année qui disait que la relation avec Kyle Dubas n’était pas rose. Pour ce qui est de la confiance de la direction envers lui en tant qu'entraîneurs, elle a finalement choisi de le ramener. Nous avons également retenu les services de Sheldon Keefe avec les Marlies de Toronto, qui ont ensuite engagé Dave Hakstol pour être l’un de ses assistants qui a entraîné les Flyers au cours des dernières années. »

Sa réponse pourrait en surprendre plusieurs. Cependant, lors de son embauche, Hakstol n'a pas été nommé pour remplacer Babcock, mais le directeur général a toutefois déjà mentionné, dans une entrevue passée, la possibilité que Dave Hakstol serve de sécurité pour le directeur général Kyle Dubas si les choses n’allaient pas bien entre lui et Babcock. De plus, il est déjà arrivé dans le passé qu'il y ait eu des accrochages entre les deux hommes. Par exemple, Babcock avait dit publiquement qui n’était pas enchanté par l’acquisition de Muzzin. Il a eu aussi des histoires avec l'utilisation inadéquate du joueur vedette Auston Matthews qui aurait fait surface la saison dernière.


Avec plus de 1250 matchs derrière le banc comme entraîneur-chef, 691 victoires et trois présences en finale de la Coupe Stanley, dont une où il en est sorti victorieux. Croyez-vous que Babcock peut être encore utile à la formation torontoise?
10 dernières chroniques
pub