FINAL
1
3
    

Rumeurs, spéculations et infos Édition du 1er septembre

Publié le 2 septembre 2019 à 1h10
PAR

Voici les nouvelles qui ont retenu notre attention :

logo12

Même si les Hurricanes préféreraient que leur capitaine, Justin Williams, décide de revenir au jeu pour une autre saison, le fait que ce dernier tarde à prendre sa décision fait en sorte que l’organisation doit maintenant se préparer à la possibilité qu’il décide d’accrocher ses patins. Selon ce que l’entraîneur-chef Rod Brind’Amour a confié à Chip Alexander du Raleigh News & Observer, les Canes approchent maintenant la situation comme s’il avait décidé de prendre sa retraite.

Williams vient de connaître une excellente saison au cours de laquelle il a récolté 53 points (23B, 30P). Ce sont des statistiques qui permettent de croire qu’il pourrait encore rendre de précieux services à l’organisation, mais maintenant les Canes ne pourraient plus lui présenter un contrat similaire à celui de l’année précédente. Ils ont, en effet, peu de marge de manoeuvre au niveau du cap salarial puisqu’ils sont près de la limite supérieure permise. L’ailier droit, qui a été la sélection de 1re ronde, 28e choix en 2000, des Flyers de Philadelphie, devrait donc accepter un contrat structuré différemment de celui qui lui a rapporté la somme de 4.5 Millions$ l’an dernier. S’il décide finalement de poursuivre sa carrière, il devra vraisemblablement accepter une entente assortie de bonus de performance. C’est à suivre...


logo2

Alexander Petrovic a affirmé à Jim Matheson de Postmedia que, même s’il avait l’intention de participer au camp des Bruins, il avait reçu plusieurs offres de contrat à deux volets durant l’été. Il lui a cependant avoué qu’il n’était pas prêt encore à signer ce genre d’entente préférant attendre et tenter de se mériter un poste au sein de la brigade défensive des Bruins. Petrovic est cependant conscient que la tâche risque d’être ardue puisque le club a beaucoup de profondeur à la ligne bleue malgré le fait que deux de leurs arrières, agents libres avec compensation, Charlie McAvoy et Brandon Carlo, n’aient pas encore signé une prolongation de contrat avec le club. S’il n’atteint pas son objectif, Petrovic pourrait devoir se résoudre à accepter un contrat à deux volets, mais, à ce moment, il n’est pas certain que cette option soit encore disponible.

AUTRES NOUVELLES DIVERSES :

- L’ancien porte-couleurs des Kings de Los Angeles, Nikita Scherbak pourrait devoir se chercher du travail une fois de plus. La sélection de 1re ronde, 26e choix en 2014, du Canadien de Montréal avait été réclamé par les Kings lorsque le Tricolore l’avait soumis au ballottage. Son séjour en Californie n’a cependant pas non plus été couronné de succès alors qu’il n’a participé qu’à huit rencontres avec le grand club n’y récoltant qu’un but. Il n’a pas non plus impressionné avec le Reign d’Ontario, leur club-école dans la LAH. En 23 matchs, Scherbak n’a amassé que 11 points (4B, 7P).

N’ayant reçu aucune offre qualificative de la part des Kings, Scherbak a décidé de se tourner vers la KHL. En juin, il a paraphé un contrat de trois ans avec l’Avangard d’Omsk cependant, selon ce qui a été rapporté par omskinform.ru, un site internet russe, l’ailier droit n’a pas impressionné durant les tournois préparatoires si bien que l’équipe songerait à l’échanger ou même à résilier son contrat. S’il est libéré, il devra tenter sa chance ailleurs. Pour plus de détails, Cliquez ici.

- Allen Walsh, l’agent d’Andrei Markov, a affirmé, dans le cadre de l’émission de TSN, « Melnick in the afternoon » que son client s’attendait à jouer dans la LNH la saison prochaine et, qu’à l’heure actuelle, la seule question en suspens était l’identité de l’équipe de qui il portera les couleurs. Un fait est cependant clair, c’est qu’il n’est pas question que Markov signe un contrat d’essai professionnel. Walsh a même précisé qu’ils n’avaient même jamais discuté de cette option.

Selon ce que l’agent a révélé lors de l’entrevue, cinq équipes auraient manifesté de l’intérêt à acquérir ses services. Selon le déroulement des discussions qu’il a eues jusqu’à maintenant avec les différentes équipes intéressées, il s’attend à ce que son client ait signé un contrat avant le début des camps d’entraînement.

L’ancien défenseur du Canadien n’est cependant pas pressé donc il n’a pas l’intention de parapher une entente avec n’importe quelle équipe. En effet, Walsh a affirmé que son client l’avait mandaté de lui trouver un poste avec un club gagnant qui est un sérieux aspirant à la Coupe Stanley. Markov désire aussi joindre les rangs d’une équipe qui a un rôle à lui confier; tous deux croient que le défenseur peut offrir des minutes de qualité à 5 contre 5 en plus de contribuer en améliorant l’avantage numérique d’un club, et ce, quel qu’il soit. C’est un vétéran aguerri qui pourrait assurer une présence dans le vestiaire malgré le fait qu’il n’est pas très volubile; une sorte de leader silencieux qui pourtant en impose simplement de par sa présence et son attitude. De plus, son éthique de travail serait assurément un exemple pour les autres joueurs. Malgré ses 40 ans, Markov est néanmoins dans une forme physique exceptionnelle lui qui en a toujours pris grand soin. Selon Walsh, son client a beaucoup à offrir. S’étant entraîné tout l’été, il est en grande forme et prêt à aider une équipe aspirante à concrétiser son objectif de remporter la Coupe Stanley.
10 dernières chroniques
pub