F (P)
1
2
    

Les dernières rumeurs et infos concernant quelques joueurs autonomes toujours disponibles

Publié le 8 juillet 2019 à 15h24
PAR

Une semaine après l’ouverture du marché des joueurs autonomes, plusieurs joueurs n’ont toujours pas trouvé preneur en vue de la prochaine saison dans la LNH.

Voici où en sont les dernières informations et rumeurs par rapport à certains des agents libre (sans compensation) toujours disponibles.

logo0 Jake Gardiner, 29 ans

Jake Gardiner est un défenseur gaucher que plusieurs voyaient partir rapidement, lui qui semblait être au sommet de la liste des défenseurs disponibles à la suite de la signature d’Erik Karlsson à San Jose.


Des maux de dos lors des dernières séries éliminatoires, le menant presque à une intervention chirurgicale à la fin de celles-ci, peuvent être la raison d’une certaine réticence de la part des équipes de la LNH, car Gardiner semble être à la recherche d’un long contrat d’environ 7 M$.

Néanmoins, il s’agit d’un défenseur offensif, capable de jouer sur l’avantage numérique et de marquer 50 points lorsqu’il est en santé.

Les équipes au plus fort de la course, aux dernières nouvelles, seraient les Blackhawks de Chicago et le Canadien de Montréal. Les Panthers de la Floride, les Kings de Los Angeles et le Wild du Minnesota, ville natale de Gardiner, auraient aussi démontré de l’intérêt.

logo0 Ryan Dzingel, 27 ans

Ryan Dzingel fait partie des seuls attaquants de moins de 35 ans toujours disponibles. Il a dépassé la barre des 30 points cette saison avec une récolte de 56 points en 78 matchs.


Sa production offensive augmente de saison en saison et c’est un attaquant polyvalent qui peut jouer à n’importe quelle position à l’attaque. Par contre, le fait qu’il ait été laissé de côté par John Tortorella lors des dernières séries éliminatoires (1 point en neuf rencontres éliminatoires) joue clairement en sa défaveur, lui qui semble être un joueur qui ne veut pas « payer le prix » sur la patinoire.

Avant d’avoir été échangé par les Sénateurs d’Ottawa cette saison, il avait refusé une prolongation de contrat de cinq ans, d’une valeur légèrement supérieure à 20 M$. Il pourrait donc utiliser le contrat de Jordan Eberle comme exemple, lui qui a signé un contrat de cinq ans avec les Islanders de New York, d’une valeur annuelle de 5,5 M$.

Un retour à Columbus semble écarté. Pour leur part, les Blackhawks de Chicago et l’Avalanche du Colorado semblent intéressés par les services de l’attaquant américain.

logo0 Michael Ferland, 27 ans

Avec deux saisons consécutives de 41 et 40 points, Ferland est à la recherche d’une certaine augmentation de salaire, lui qui touchait un salaire un annuel de 1,75 M$ la saison passée.

Choix de 5e ronde des Flames en 2010, Calgary aimerait bien rapatrier Ferland, mais ceux-ci devront libérer de l’espace sur leur masse salariale avant toute chose.

De leur côté, les Hurricanes de la Caroline ont encore près de 10,4 M$ disponibles et ils doivent encore signer deux joueurs afin d’atteindre le minimum permis de 20 joueurs sous contrat.


logo0 Ben Hutton, 26 ans

Le défenseur gaucher de 6'2'' et 206 lbs est le joueur autonome avec la plus haute moyenne de minutes jouées par match en ce moment, avec une moyenne de 22 :21 par match cette saison. Après une saison décevante en 2017-18, Hutton a terminé la plus récente saison avec une récolte de 20 points en 69 matchs, mais avec un différentiel de -23.

À Vancouver, c’est Jordie Benn qui prendra la place de Hutton la saison prochaine, laissant le défenseur ontarien libre comme l’air. Par contre, Stephan Roget, qui écrit au sujet des Canucks de Vancouver, croit qu’un retour à Vancouver est toujours possible dans le cas de Hutton.


Les Kings de Los Angeles serait l’équipe la plus intéressée pour le moment. Ils auraient même déjà fait une offre à Hutton, mais celui-ci l’aurait refusée, selon Dennis Bernstein qui couvre les activités des Kings.
C’est à se demander si Hutton ne voudrait pas considérer les Sénateurs d’Ottawa, d’où il est pratiquement natif, qui, eux, ont beaucoup d’argent à dépenser (21,9 M$).

logo0 Patrick Maroon, 31 ans

Gagnant de la Coupe Stanley avec l’équipe de sa ville natale, Patrick Maroon a réussi le pari qu’il a pris la saison passée en signant un contrat d’une seule saison avec les Blues. Par contre, il retourne à la case départ en vue de la prochaine saison.

Maroon est un attaquant physique qui travaille fort, bâti sur mesure pour le hockey des séries éliminatoires. Les Oilers d’Edmonton et les Flames de Calgary auraient principalement démontré de l’intérêt, mais Maroon serait à la recherche d’un contrat de plus d’une saison, offre qu’il n’a pas encore reçue.

Aussi, bien qu’un retour avec les Blues soit incertain, voir improbable, la porte ne serait pas complètement fermée.


Crédit: Sportsnet
10 dernières chroniques
pub