VIDÉOS        QUIZ        POOL HOCKEY              
VIDÉOS        QUIZ        POOL HOCKEY                 MEMBRE
photo

DES OBJECTIFS TRÈS ÉLEVÉS POUR LA FUTURE VEDETTE DU CANADIEN

Cette fin de semaine, Cole Caufield, prochaine vedette incontestée du Canadien de Montréal, a donné ses premiers coups de patin de la saison 2020-21 dans la NCAA. Durant ce premier week-end d’action, l’Américain a très bien fait, permettant à son équipe de remporter ses deux matchs par la marque de 2 à 0 et de 5 à 3, contre les Fighting Irish de l’Université Notre-Dame. Dans les victoires, le petit attaquant a récolté une passe lors de ses deux premières sorties.

Toutefois, certains partisans du CH ont eu une légère frousse cette fin de semaine lorsqu’ils ont vu Caufield demeurer sur la glace après une percutante mise en échec de Colin Theisen. Cependant, pour l’Américain, il s’agissait d’une mise en échec complètement légale et c’est à lui de ne pas se mettre dans une position vulnérable.

« C’était une mise en échec légal à mes yeux, mais je n’ai pas eu la chance de le voir arriver, a-t-il répliqué. C’était une grosse mise en échec et les gens ont commencé à paniquer. Je m’étais placé dans une situation vulnérable, je devrai apprendre de ce jeu. Ça fait partie du hockey. Je me sens bien. »


Une saison des plus déterminantes

La saison dernière, les Badgers de l’Université du Wisconsin n’ont pas connu une excellente campagne, mais Caufield, lui, en a connu une très satisfaisante, finissant au sommet des marqueurs de son équipe avec une récolte de 19 buts et 17 mentions d’aide en 35 rencontres. Pour sa deuxième année dans la NCAA, le petit ailier droit a des ambitions encore plus grandes, surtout sur le plan collectif.

« Oui, je crois que c’est possible de produire à un rythme encore plus élevé cette année, d’avoir un peu plus d’un point par match en moyenne, a-t-il dit. Tant que nous gagnerons, je sais que je marquerai des buts. J’ai toutefois retenu la leçon de l’an dernier. Ma moyenne d’un point par match n’avait pas beaucoup d’importance puisque l’équipe (14-20-2) ne remportait pas assez de victoires. Pour moi, la victoire restera toujours la chose la plus importante. Et avec une bonne équipe sur la glace, je réussirai à récolter mes points. »


Qu’en est-il de son futur?

Pour l’attaquant de 19 ans, l’avenir semble tout tracé. Si l’on se fie à ses propos, le choix de premier tour en 2019, 15e au total, veut faire le saut chez les professionnels le plus rapidement possible. Il avait mentionné son désir de jouer dans la LNH le plus rapidement possible dès son premier camp de développement à l’été de 2019.



Toutefois, même s’il a accepté de prolonger son séjour au Wisconsin pour une deuxième année, après des discussions avec Marc Bergevin, Caufield n’a pas changé son discours pour la suite de sa carrière.

« C’est mon but de devenir un pro pour la prochaine saison, a répliqué l’Américain. Mais il y a encore bien du temps avant ça et plusieurs choses pourraient survenir. C’est difficile de prédire quoi que ce soit en plein coeur d’une pandémie. J’espère m’améliorer le plus possible au cours des prochaines semaines afin d’atteindre mon objectif. »



Crédit : TVA Sports
Croyez-vous que Cole Caufield a tout ce qu'il faut pour évoluer dans l'organisation du CH dès la prochaine saison?
MATHIEU FOURNIER
17 NOVEMBRE 2020  (9H35)