FINAL
2
5
    

Lequel de ces deux joueurs quittera les Jets?

Publié le 28 juillet 2019 à 12h08
PAR

logo11 Les Jets de Winnipeg ont encore d'importants dossiers à régler cet été, mais tout porte à croire qu'ils manquent d'espace pour le faire.

Tout récemment, ils ont annoncé avoir signé Neal Pionk, acquis dans l'échange qui a envoyé le vétéran défenseur Jacob Trouba des Jets de Winnipeg aux Rangers de New York. Pionk a donc signé un contrat de deux ans, d'une valeur moyenne de 3 millions de dollars par saison. Grâce à cet accord, le directeur général Kevin Cheveldayoff se rapproche dangereusement du plafond salarial, sachant qu'il lui reste encore à signer les agents libres avec restriction Kyle Connor et Patrik Laine.

Dans un article récent de « The Hockey News », Jared Clinton a suggéré que même avec des contrats favorables pour les Jets, les deux jeunes attaquants pourraient coûter à l'organisation environ 15 millions de dollars sur le plafond par saison. C’est pour cette raison que Clinton pense que les Jets devront se départir d'un joueur afin de ne pas dépasser la limite du plafond salarial.

Clinton estime que Dmitry Kulikov et Mathieu Perreault sont les deux joueurs des Jets les plus susceptibles de se retrouver sur le marché des transactions. Bien que les mouvements soient certainement réalisables, ils présentent tous les deux leurs inconvénients respectifs. Dans le cas de Dmitry Kulikov, les Jets ont un joueur qui gagne 4,333 millions de dollars par saison et il est peu probable que beaucoup d’équipes soient prêtes à acquérir ses services avec un salaire aussi élevé.


Kulikov est un défenseur russe, gaucher, de 28 ans, mesurant 6 pieds 1 et 204 lbs. Cette saison, avec les Jets, il a inscrit six mentions d'aide en 57 rencontres. 4,333 millions de dollars semblent donc beaucoup pour ce qu'il apporte offensivement.

Et pour ce qui est de Perreault, il serait moins probable de le voir changer d'équipe, car il reste un élément précieux pour l'alignement des Jets et, bien que l'équipe pourrait recevoir beaucoup mieux en retour, son absence serait plus facilement constatée que celle de Kulikov.

Perreault a quelque peu ralenti cette saison, inscrivant 31 points (dont 15 buts) en 82 matchs. À 31 ans, Perreault a encore du bon hockey à offrir et est capable d'inscrire 40 points dans la LNH. À 4,125 millions de dollars par saison pour encore deux ans, il pourrait être une option pour plusieurs équipes de la LNH.

À suivre...

Crédit: HockeyFeed
10 dernières chroniques