FINAL
1
3
    

Le défenseur de 20 ans souhaite voler un poste chez le CH cette année

Publié le 18 septembre 2019 à 14h37
PAR

Depuis le « jour 1 » du camp du Canadien, quelques noms ressortent du lot des 57 joueurs participants...

L'un de ceux-ci est le choix de 3e ronde du Tricolore en 2017, Carl Fleury, qui d'ailleurs, a connu une bonne soirée de travail lors du premier match préparatoire de l'équipe montréalaise, face aux Devils, lundi dernier, dans un gain de 4 à 2.

En effet, le défenseur de 20 ans semble avoir pris du « coffre » depuis sa première saison chez les professionnels, avec le Rocket de Laval, sous les ordres de Joël Bouchard.

image



De son aveu, le jeune arrière consentit que l'an dernier, à pareille date, il n'avait pas la même confiance et était quelque peu dépassé par la vitesse du jeu au camp du Tricolore.

Puis tranquillement, il a su gagner la confiance de l’entraîneur et a conclu la saison avec neuf buts et 14 aides en 60 matchs.

« Pour le coach, il est important d’agir en professionnel sur la patinoire et à l’extérieur, d’avoir du coeur à l’ouvrage », a raconté Fleury, mardi matin, au sujet de Joël Bouchard. « Il ne m’a jamais lâché et ça m’a beaucoup aidé. »

« Je me souviens que l’an dernier, ça allait parfois un peu trop vite pour moi. J’étais habitué au rythme du hockey junior et, même à l’entraînement, c’était un peu difficile », a admis Fleury. « Cette année, j’ai confiance de pouvoir suivre le rythme. »

Source : La Presse

Certes, la direction du CH et Claude Julien n’accorderont pas un poste au sein du troisième duo défensif après un seul match préparatoire. Toutefois, le coach souhaite profiter du reste du camp pour évaluer la progression de Fleury.

image

« Il ne faut pas oublier qu’au début du camp, la moitié des équipes est composée de joueurs de la Ligue américaine », a rappelé Julien. « Plus le camp avance, plus ça devient difficile. »

Comme Brett Kulak est bien assis au cinquième échelon dans la hiérarchie de Claude Julien, le reste devrait se décider entre Christian Folin, Mike Reilly et... Fleury.

La recrue Josh Brooks qui quant à lui, ira assurément gagner de solides minutes de jeu avec le Rocket.

D’un point de vue administratif, il serait peut être tentant et logique de renvoyer Fleury parfaire son jeu avec Joël Bouchard chez le Rocket de Laval. Mais s’il parvient à se démarquer à chacune de ses occasions, il forcera la main de l’état-major du Tricolore, et c'est bien l'objectif du jeune défenseur.

« Mon objectif principal, c’est de me faire une place avec le Canadien. Il faut que je livre le meilleur de moi-même et que je vole un poste. »

Crédit : JDM

Très rares sont les arrières qui réussissent à se tailler un poste dans un alignement de la LNH à cet âge. Il est néanmoins décidé à créer la surprise et suivre les traces d’un certain Victor Mete, qui avait réalisé l’improbable à 19 ans.

Prochain rendez-vous dès ce jeudi 19h, face aux Panthers, en direct du Nouveau-Brunswick, dans le cadre du match Kraft Hockeyville.

Fleury aura une autre occasion de se faire valoir ce soir, il formera un duo avec le Finlandais Otto Leskinen.

Voici pour vous la formation du CH ce soir, face aux Panthers :

SONDAGE
18 Septembre   |   283 réponses
Le défenseur de 20 ans souhaite « voler » un poste chez le CH cette année

Pour Cale Fleury cette saison, c'est Laval ou Montréal, selon vous?

Rocket14551.2 %
Canadien13848.8 %
LISTE DES SONDAGES
10 dernières chroniques
pub