F (P)
1
2
    

La fin de Craig Anderson à Ottawa?

Publié le 30 mai 2019 à 13h11
PAR

logo3 Après neuf saisons à voir Craig Anderson défendre les buts des Sénateurs d’Ottawa, on se demande si les Sénateurs tenteront d’envoyer un nouveau gardien numéro 1 dans la mêlée en vue de la prochaine saison.

Malheureusement pour Anderson, ses performances lors des deux dernières saisons ont été à l’image de celles de l’équipe, c'est-à-dire décevantes. Le gardien de 35 ans n’a pas été en mesure de tenir une fiche gagnante et son pourcentage d’efficacité a terminé tout juste aux alentours de 0,900, ce qui est en-deçà de la moyenne des gardiens de but de la LNH.

- Saison 2017-18 : Fiche de 23-25-6 / MBA : 3,32 / % Eff : 0,898

- Saison 2018-19 : Fiche de 17-27-4 / MBA : 3,51 / % Eff : 0,903


De plus, les Sénateurs ont annoncé hier qu’ils avaient fait signer une prolongation de contrat de deux saisons à leur gardien réserviste Anders Nilsson. Nilsson touchera donc un salaire annuel de 2,6 millions de dollars au cours des deux prochaines saisons.


En 24 matchs avec les Sénateurs cette saison, Nilsson a cumulé une fiche de 11-11-0 avec une moyenne de buts alloués de 2,90 et un pourcentage d’efficacité de 0,914. Il a été acquis le 2 janvier dernier des Canucks de Vancouver, avec l’attaquant Darren Archibald, en retour du gardien Mike McKenna, de l’ancien du Canadien Tom Pyatt et d’un choix de 6e ronde en 2019.

Ottawa semble donc satisfait du travail de leur gardien réserviste et il serait surprenant de voir Nilsson agir comme gardien numéro 1 la saison prochaine. Le marché des joueurs autonomes de 2019 étant rempli de gardiens de buts (Sergei Bobrovsky, Semyon Varlamov, Mike Smith, Cameron Talbot, Cam Ward, Brian Elliott, Robin Lehner …), il sera intéressant de voir ce que les Sénateurs feront pour leur poste de gardien de but numéro 1.

Craig Anderson est toujours sous contrat avec les Sénateurs pour une saison à un salaire de 4,75 millions de dollars. Il a une clause de non-échange comprenant 10 équipes. À 35 ans, il peut tout de même aider une équipe de la LNH en tant que gardien de but 1A ou 1B (avec un nombre de départs limités). Il pourrait également être un gardien numéro 2 de qualité si Ottawa décide de retenir un certain pourcentage de son salaire.

Est-ce la fin de Craig Anderson à Ottawa? Pourrait-il même se diriger vers la retraite?
10 dernières chroniques
pub