FINAL
2
5
    

Dossier Charles Hudon : Je ne tomberai pas dans la pitié - Joël Bouchard

Publié le 3 octobre 2019 à 14h01
PAR

Rappelons-nous dimanche dernier, via son compte Twitter, l'organisation du Canadien annonçait que le gardien Charlie Lindgren ainsi que le Québécois Charles Hudon étaient soumis au ballottage.

Ignoré par les autres formations du circuit Bettman, l'originaire de Alma au Saguenay-Lac-Saint-Jean a pris la route vers Laval, pour se joindre au Rocket.

image

Le franc parler du coach...


Depuis qu'il a été nommé à la barre du Rocket de Laval en mai 2018, l'entraîneur Joël Bouchard a toujours tenu un discours franc et ne s'est jamais caché pour dire « les vraies affaires » devant les caméras, et ce n'est pas dans le dossier Charles Hudon que coach Bouchard se soustraira de son franc parler.

Lors de son point de presse, suite à l'entraînement de mercredi, Joël Bouchard a voulu mettre les pendules à l'heure, étant questionné au sujet du « ballottage » de Hudon et de son arrivée avec le Rocket.

Voici un résumé des propos de l'entraîneur, recueillis via TVA Sports :

« Je ne peux pas me sentir mal pour quelqu'un comme ça, quand on a tous dans notre environnement des gens qui passent à travers des épreuves tellement difficiles. Des Charles Hudon, il y en a partout. »

« Il y a des affaires pires que ça dans la vie, on l'aime tous Charles, c'est un bon petit gars, mais il est chanceux, il a la chance de jouer au hockey, il a un bâton, un chandail, une paire de gants, il est en santé, il a de beaux enfants. »

« Je le connais depuis qu'il a 15 ans, je l'aime beaucoup, c'est un bon joueur de hockey, mais sa situation n'est pas plus triste que celles de Dale Weise, Karl Alzner ou Xavier Ouellet. »

image

« Si tu veux un résultat différent, tu dois faire quelque chose de différent dans la vie, a-t-il expliqué. Il sait que je vais le pousser, il a du talent, mais s'il est ici, c'est qu'on a des choses à travailler et on a déjà commencé le boulot. »

« Personne ne doit se sentir mal pour Charles. On fait du hockey, il lui reste encore de belles années, je ne tomberai pas dans la pitié. Un moment donné, il faut se retrousser les manches. Et je dis ça avec beaucoup d'amour parce que je l'aime Charles. C'est juste qu'il faut mettre ça de côté et aller de l'avant. »

À première vue, les propos de Bouchard peuvent sembler un peu trop directs, mais force est d'admettre que tout ce que veut l'entraîneur, c'est de redonner confiance à Charles Hudon et travailler fort avec lui.

Assurément, Hudon est entre bonnes mains...

Bonne chance Charles!

Voici pour vous, un extrait du point de presse de l'entraîneur :

SONDAGE
3 Octobre   |   329 réponses
Dossier Charles Hudon : « Je ne tomberai pas dans la pitié » - Joël Bouchard

Selon vous, est-ce que l'attaquant de 25 ans fera un retour dans la LNH un jour?

Oui17252.3 %
Non15747.7 %
LISTE DES SONDAGES
10 dernières chroniques