photo

Les Canucks n'habillent pas le joueur le mieux payé de leur formation

5 octobre 2019
Lorsque les Canucks ont signé Loui Eriksson à l’été 2016, il était vu comme le joueur qui allait compléter à merveille les frères Sedin. Il avait signé une entente de 36 millions de dollars bonne pour six ans. Malheureusement pour lui, depuis son arrivée à Vancouver, il n’a jamais atteint le plateau des 30 points. Pour la partie du 5 octobre 2019, contre les Flames de Calgary,dans le but de faire jouer le jeune Adam Gaudette, les Canucks ont décidé de ne pas habiller le joueur le mieux payé de leur formation.

En 2016, il venait de compléter une saison de 30 buts avec les Bruins de Boston. En signant à Vancouver, il avait comme objectif de faire la pluie et le beau temps en remplaçant Radim Vrbata sur le premier trio des Canucks. À la droite de deux passeurs, comme les jumeaux, on pouvait s’attendre à de grandes choses, ce qui n’est jamais arrivé. Depuis son arrivée à Vancouver, il n’a jamais atteint le plateau des 30 points.

Un journaliste couvrant l’ouest du pays a bien résumé la situation de Loui Eriksson depuis son arrivée à Vancouver :



Les rumeurs allaient bon train depuis le début de la saison qu’il allait un jour ou l’autre ne plus être de l’alignement partant des Canucks. Ça ne lui aura pris qu’une seule partie pour le faire…

Ce qui est d’autant plus surprenant c’est que, le 30 septembre dernier, les Canucks avait placé au ballottage l’espoir Nikolay Goldobin pour atteindre le nombre de 23 joueurs obligatoires. Ils ont donc pris la chance de perdre celui qui a bien fait la saison dernière dans le but de garder Eriksson qui, quelques jours après, a été rayé de la feuille de match.

Il lui reste deux autres années de contrat après celle-ci et, avec de nombreux jeunes dans l’organisation, on est en droit de se demander s’il va vraiment finir son contrat avec l’uniforme des Canucks sur le dos. Il est le joueur le mieux payé de la formation de Vancouver, à égalité avec Tyler Myers et Alexander Edler, à 6 millions de dollars annuellement.
Va-t-il se faire racheter son contrat l'été prochain ?
25 FÉVRIER 2020
TOP 20 B P PTS
MIKAEL BACKLUND
2 1 3
KEVIN HAYES
2 1 3
ZACHARY SANFORD
2 1 3
ROOPE HINTZ
1 2 3
TRAVIS KONECNY
1 2 3
ROBERT THOMAS
1 2 3
MATTHEW TKACHUK
1 2 3
CONNOR MCDAVID
- 3 3
MIKKO KOIVU
2 - 2
SONNY MILANO
2 - 2
SEAN MONAHAN
2 - 2
JOHN TAVARES
2 - 2
ANDREAS ATHANASIOU
1 1 2
JASON DICKINSON
1 1 2
RYAN DONATO
1 1 2
ALEXANDER EDLER
1 1 2
NIKOLAJ EHLERS
1 1 2
RYAN ELLIS
1 1 2
TYLER ENNIS
1 1 2
KEVIN FIALA
1 1 2
LISTE COMPLÈTE  
MENEURS DE LA LNH
POINTS PJ PTS
LEON DRAISAITL 63 99
DAVID PASTRNAK 64 88
CONNOR MCDAVID 57 87
ARTEMI PANARIN 61 85
NATHAN MACKINNON 61 84
BRAD MARCHAND 64 79
PATRICK KANE 63 78
JACK EICHEL 61 77
JONATHAN HUBERDEAU 63 77
NIKITA KUCHEROV 61 76
CLASSEMENT COMPLET  
BUTS PJ B
DAVID PASTRNAK 64 45
ALEXANDER OVECHKIN 62 43
AUSTON MATTHEWS 64 43
LEON DRAISAITL 63 37
SEBASTIAN AHO 62 36
CLASSEMENT COMPLET  
PASSES PJ P
LEON DRAISAITL 63 62
JOHN CARLSON 63 57
CONNOR MCDAVID 57 56
JONATHAN HUBERDEAU 63 55
BRAD MARCHAND 64 54
CLASSEMENT COMPLET  
DÉFENSEURS PJ PTS
JOHN CARLSON 63 72
ROMAN JOSI 62 57
VICTOR HEDMAN 61 52
QUINN HUGHES 61 50
ALEX PIETRANGELO 63 48
CLASSEMENT COMPLET  
RECRUES PJ PTS
QUINN HUGHES 61 50
CALE MAKAR 53 45
VICTOR OLOFSSON 47 40
DOMINIK KUBALIK 61 40
NICK SUZUKI 65 40
CLASSEMENT COMPLET  
VICTOIRES PJ V
ANDREI VASILEVSKIY 47 32
JORDAN BINNINGTON 46 28
FREDERIK ANDERSEN 48 26
CONNOR HELLEBUYCK 52 26
CAREY PRICE 54 26
CLASSEMENT COMPLET  
BLANCHISSAGES PJ BL
ELVIS MERZLIKINS 32 5
MARC-ANDRE FLEURY 45 4
CONNOR HELLEBUYCK 52 4
CAREY PRICE 54 4
JAMES REIMER 25 3
CLASSEMENT COMPLET