ARTICLE
photo
HOCKEY

GRANDE DÉCEPTION POUR LAURENT DAUPHIN

BENJAMIN MAROIS
20 MARS 2020  ·  14H39
Comme on le sait, il est difficile de faire sa place dans la Ligue nationale et quand une opportunité favorable se présente pour un joueur, il faut qu'il la saisisse car autrement, il n'y a rien qui garantisse de faire le saut dans la LNH.

QZ

C'était exactement ce type d'opportunité qui se dessinait devant Laurent Dauphin. Tomas Tatar et Jonathan Drouin étaient sur la touche et le Canadien n'avait plus d'espoir de participer aux séries. C'était ainsi la chance de Dauphin de rejoindre le club, mais malheureusement pour lui, le Canadien a opté pour le rappel de Vejdemo le 4 mars. Ce dernier a joué les 3 matchs suivants, soit du 5 au 10 mars inclusivement, et a amassé 1 but. Or, il a été cédé au Rocket juste après son dernier match, celui dans lequel il a marqué son premier but en carrière.

À la suite de cette nouvelle, Dauphin ne pouvait espérer autre chose que de se faire rappeler par le Tricolore et ce souhait s'est réalisé en partie. C'est ce qu'on apprend aujourd'hui, alors que selon Martin Leclerc, de Radio-Canada ( à voir ici ) , le Canadien avait annoncé, le 11 mars en soirée, le rappel de l'attaquant québécois.

Par contre, comme on le sait tous, la LNH a suspendu ses activités le lendemain après le rappel de Dauphin, donc celui-ci n'a jamais pu prendre part à un match du Canadien.

C'est ce qu'on peut voir dans le communiqué de Martin Leclerc : « En fin de soirée le mercredi 11 mars, l’attaquant Laurent Dauphin a été avisé par téléphone que le Canadien le rappelait. Mais le lendemain matin, on lui a simplement demandé de rentrer chez lui. La saison de la LNH venait d’être interrompue, probablement jusqu’aux calendes grecques. »

Il est clair que Dauphin était très déçu après l'annonce de l'annulation des parties de la LNH. Il ne sait pas s'il aura une chance un jour de porter l'uniforme montréalais. Il avait été échangé le 7 janvier dernier contre Michael McCarron.



Il a récolté 15 points en 25 matchs avec le Rocket. Il avait un contrat d'un an à deux volets, d'une valeur annuelle de 100 000 $ dans la Ligue américaine et 700 000 $ dans la LNH. L'attaquant de 24 ans a disputé 35 matchs avec les Coyotes depuis 2015-16, la seule équipe dans la LNH pour qui il a joué.