FINAL
2
5
    

Une place au Temple de la renommée pour le gardien québécois?

Publié le 31 octobre 2019 à 19h16
PAR

Originaire de Sorel, Marc-André Fleury connaît un début de saison exceptionnel, comme en fait foi sa fiche de huit victoires en douze matchs. En 2017-2018, lors du repêchage d’expansion, plusieurs croyaient que c’était la fin d’une longue carrière pour Fleury. De plus, dès la saison inaugurale des Golden Knights, son travail lui aura permis de propulser les Knights à la finale de la Coupe Stanley, rien de moins!

À 34 ans, Marc-André est encore un passionné du hockey. Le plaisir qu’il a sur la glace est contagieux et rend ses coéquipiers meilleurs. Fleury est vraiment apprécié par tous en raison de son ardeur au travail, son acharnement, son calme et sa bonne humeur.

Au fil des années, quand on regarde ses statistiques personnelles, on réalise à quel point le vétéran gardien fait partie de l’élite des grands cerbères de la ligue. Il se retrouve maintenant au septième rang des gardiens de but de la LNH au chapitre du nombre de victoires (447).

S’il peut atteindre le fameux plateau des 500 victoires, qui est selon plusieurs très réalisable, son nom pourrait très bien se retrouver parmi une liste de joueurs pouvant aspirer aux plus grands honneurs décernés par la ligue, qui est de rentrer au Temple de la renommée, à la fin de sa carrière.


À compter de 22h, les Canadiens de Montréal affrontent les Golden Knights et il sera possible de voir le Québécois en action, lui qui aura le départ.
10 dernières chroniques