F (P)
1
2
    

Rumeurs, spéculations et infos. Édition du 3 juin

Publié le 3 juin 2019 à 3h01
PAR

Voici quelques infos, nouvelles et rumeurs qui ont attiré notre attention :

logo20 Selon Tom Gulitti de NHL.com, Robert Thomas ne sera probablement pas en uniforme pour le Match #4 même s’il a participé à l’entraînement. En fait, il serait plus précis de dire qu’il était présent sur la glace où il n’a presque rien fait. L’équipe n’a toujours pas révélé la nature de sa blessure, mais, s’il ne joue pas, il ratera un troisième match consécutif.

logo10 Emil Larmi vient de signer un contrat d’entrée d’une durée de deux ans d’une valeur de 7000 000$/année avec les Penguins. Depuis 3 ans, il portait les couleurs du HPK Hameenlinna dans la SM-liiga, la ligue d’élite de Finlande. En trois saisons, il a obtenu un dossier de 50-44-29, une moyenne de buts alloués de 2.07 et un pourcentage d’arrêts de .931. L’an dernier, il a disputé 36 rencontres obtenant 1.94 Moy. et .900 %Arr. Il a aussi disputé 18 matchs en séries remportant 12 victoires, 1.72 moy. et .930% arr. en plus de récolter deux blanchissages durant la finale.

Malgré d’excellentes statistiques, Larmi n’a pas été repêché probablement à cause de sa stature. Il mesure, en effet, 6 pi. et pèse 185 lbs (183 cm/84 Kg) ce qui est petit selon les standards pour les cerbères. Andy Chiodo, l’entraîneur des gardiens de but des Penguins s’est rendu plusieurs fois en Finlande afin de le voir jouer et il n’avait que de bons mots à dire sur lui affirmant qu’il est mobile, athlétique et très compétitif. Chiodo a de plus ajouté que l’équipe est très excitée de le voir se joindre à l’organisation. Selon ce dernier, Larmi aura certainement l’opportunité de jouer un jour avec le grand club s’il continue de progresser, cependant, la saison prochaine, il devrait s’aligner avec les Penguins de Wilkes-Barre/Scranton, le club-école de Pittsburgh dans la LAH. Il aura ainsi l’opportunité de s’acclimater à la vie et au style de jeu préconisé en Amérique du Nord.


logo23 Selon Kurt Leavins de The Edmonton Journal, même si aucune annonce officielle n’a encore été faite, il semble que Keith Gretzky, l’ancien DG par intérim des Oilers, demeurera au sein de l’organisation. Il pourrait même occuper une double fonction. Il devrait revenir à son ancien rôle à titre d’adjoint au directeur général, mais, cette fois-ci, avec le mandat de s’occuper plus particulièrement du volet amateur. Il devrait aussi jouer un rôle plus important avec les Condors de Bakersfield, le club-école d’Edmonton dans la LAH. Il s’agit du poste qu’occupait Craig MacTavish avant qu’il ne quitte l’organisation.

logo28 En phase de reconstruction, les Kings de Los Angeles, doivent trouver une façon de faire de la place dans leur alignement ainsi que de l’espace sur leur masse salariale afin de permettre à leur nouvel entraîneur-chef, Todd McLellan, d’amener l’équipe à un niveau supérieur. Selon Nick Kypreos de Sportsnet, l’équipe considérerait le fait de racheter le contrat de leur vétéran défenseur Dion Phaneuf. Pour plus de détails, Cliquez ici

AUTRES NOUVELLES DIVERSES ;

- Lorsqu’une équipe repêche un joueur qui s’aligne avec une équipe en Amérique du Nord ou en Europe, celle-ci acquiert un droit exclusif de négocier avec ledit joueur, et ce, durant une durée de temps précise. Chaque année, le 1er juin, la LNH publie le nom des joueurs dont les droits ont expiré. Ces joueurs peuvent alors opter d’être à nouveau éligibles au repêchage de l’année en cours ou décider de devenir agents libres sans compensation. Pour la liste complète des joueurs dans cette situation, Cliquez ici

- En décembre dernier, Patrik Berglund a quitté les Sabres de Buffalo tournant ainsi le dos à 19.25 Millions$. Il lui restait alors, en effet, trois saisons et demie à écouler à son contrat. Les Sabres avaient tout d’abord commencé par le suspendre, le 15 décembre, après qu’il ne se soit pas présenté au match contre Washington. Par la suite, Buffalo n’avait eu d’autre choix que de le libérer sans condition et de mettre un terme à son contrat. À la mi-janvier, un journaliste l’avait interviewé à sa demeure située à Vasteras en Suède. Berglund avait alors avoué avoir perdu sa passion pour le hockey l’été précédent lorsque les Blues de St-Louis l’avaient échangé aux Sabres. Cela faisait alors dix saisons qu’il s’alignait avec l’équipe qui l’avait repêché et, même si les Sabres n’étaient en rien responsables, il n’avait pas été capable, de son propre aveu, de faire face à cette transaction si bien qu’il avait fini par ne plus avoir assez d’énergie pour gérer ses frustrations. « Tout ce que je savais, c'est que je devais retourner chez moi afin de me retrouver, avait-il alors déclaré. Le contrat et tout l'argent auquel j'ai renoncé ne veulent rien dire. Je referais la même chose afin d'être en paix. »

Berglund a, depuis ce temps, retrouvé le goût de jouer au hockey. C’est ce que confirment les propos qu’il a tenus à Andy Strickland dans le cadre de son Hockey Sense Podcast. Encore aujourd’hui, il avoue cependant n’avoir aucun regret d’avoir quitté les Sabres, mais, maintenant qu’il a eu le temps de récupérer, il a repris l’entraînement dans le but de recommencer à jouer au hockey l’an prochain, ce qu’il avoue être impatient de faire, sans préciser s’il chercherait à s’aligner avec un club situé en Europe ou s’il tenterait d’effectuer un retour dans la LNH; il n’est cependant pas assuré qu’il trouvera alors preneur. Peu importe ce qu’il décidera de faire, souhaitons-lui la meilleure des chances!
10 dernières chroniques
pub