F (P)
1
2
    

Chuck Fletcher, le DG des Flyers de Philadelphie, sera à surveiller durant la saison morte

Publié le 2 juin 2019 à 4h11
PAR

Quand la saison 2018-2019 s’est mise en branle, plusieurs considéraient que les Flyers avaient ce qu’il fallait pour participer à la danse printanière, mais, malheureusement, contrairement à toute attente, l’équipe a connu des difficultés d’entrée de jeu. À la fin novembre, le club présentait un dossier de 10-11-2 et avait déjà utilisé cinq différents gardiens de but lorsque le président Paul Holmgren a congédié Ron Hextall, DG des Flyers depuis quatre saisons et demie affirmant que son DG et lui ne partageaient plus la même philosophie sur la direction que devait prendre l’équipe. L’entraîneur-chef Dave Hakstol avait, lui aussi perdu son emploi. Malgré le sang neuf, l’équipe n’a pas réussi à se qualifier pour les séries.

Chuck Fletcher a succédé à Hextall, le 3 décembre, tandis que Scott Gordon a fait de même, le 17 décembre, avec Dave Hakstol; le 15 avril Gordon a été congédié à son tour pour être remplacé par Alain Vigneault. Selon Adam Kimelman de NHL.com, Fletcher a bien l’intention de tout faire en son pouvoir pour améliorer l’équipe afin qu’elle participe aux séries dès la saison prochaine. Il bénéficie d’un espace de 33.4 Millions$ sous le cap salarial et même si les Flyers ont quelques agents libres avec compensation, incluant Ivan Provorov, Travis Konecny et Travis Sanheim, à mettre sous contrat, leur DG aura suffisamment d’argent pour effectuer des changements clés. Certaines rumeurs suggèrent qu’il pourrait même accepter d’échanger Shayne Gostisbehere s’il recevait la bonne offre afin d’accroître la production offensive de l’équipe. Il serait aussi à la recherche d’un centre de 2e trio

« Je pense que nous serons très agressifs sur le marché des échanges et des agents libres et nous allons étudier toute situation qui pourrait nous aider », a déclaré Fletcher. Le problème, à son avis, est que la majorité des propositions qu’ils étudient ne se concrétisent pas. Il a aussi mentionné qu’il tenterait de colmater les brèches qu’il a décelées au sein du club sans savoir s’il va pouvoir combler toutes les lacunes identifiées.

Selon Sam Carchidi de Philly.com, Fletcher pourrait même transiger son choix de 1re ronde ajoutant que celui-ci écoutait déjà les offres de ses homologues. « Si nous pouvons obtenir un joueur talentueux qui est rendu à la bonne étape de sa carrière tout en ayant quelques années encore à son contrat, nous l’étudierons certainement. » Le DG a cependant précisé que s’il ne recevait pas la bonne offre, il serait très heureux de conserver son choix soit le 11e du repêchage 2019.


S’il ne parvient pas à effectuer une grosse transaction, Fletcher a précisé qu’il serait plus que disposé à ajouter des vétérans à l’équipe en leur offrant des contrats à court-terme. Une autre option pourrait consister à faire graduer quelques jeunes espoirs, incluant Morgan Frost, Isaac Ratcliffe et Joel Farabee qui pourraient ainsi percer l’alignement plus tôt que prévu.

Selon Fletcher, les chances de voir ces jeunes espoirs faire le grand club après avoir participé au camp d’entraînement sont contre eux, mais il a avoué ne pas aimer retrancher des joueurs avant cette étape et il espère chaque fois voir un joueur ou deux réussir à percer l’alignement. Pour les jeunes de 19 ou 20 ans, un séjour dans la LAH est toujours l’option qui est préférable, selon lui, mais si l’un d’eux se mérite une place, comme cela arrive chaque année dans l’une ou l’autre des équipes de la LNH, il affirme qu’il ne les obligera pas à passer absolument par la LAH. Ils les accueillera avec le grand club avec plaisir.

Selon vous, les Flyers réussiront-ils leur pari de faire les séries dès l’an prochain?

Crédit : prohockeyrumors.com
10 dernières chroniques
pub