Crédit photo: Sportsnet

Le gardien Elvis Merzlikins en a plein son casque de l'entraîneur québécois Pascal Vincent et des Blue Jackets

Publié le 12 janvier 2024 à 16h42
PAR GUILLAUME BERGERON

Le gardien établi dans la Ligue nationale depuis quelques saisons, Elvis Merzlikins, a tenu à préciser plusieurs choses.

Le cerbère a mentionné qu'il n'avait pas demandé d'être transigé par les Blue Jackets de Columbus.

Cependant, celui qui n'a pas gardé les buts pour les Jackets depuis le 29 décembre dernier, a confirmé que lui et l'organisation avaient convenu de trouver un « nouveau scénario ».

J'adore Colombus. J'adore mes coéquipiers. J'ai grandi ici.
- Elvis Merzlikins



Par contre, dans la même élan, il a aussi dit entre les lignes qu'il ne veut pas rester sur le banc.

Je ne suis pas un gardien de but substitut.

L'entraîneur-chef québécois des Blue Jackets, Pascal Vincent, ne semble pas totalement être au beau fixe avec son gardien.

Le pilote qui a longtemps roulé sa bosse comme adjoint a déclaré que cette situation était bien au-delà de son ressort.


Ça indique un potentiel départ du cerbère letton.
SONDAGE
12 Janvier   |   773 réponses
Le gardien Elvis Merzlikins en a plein son casque de l'entraîneur québécois Pascal Vincent et des Blue Jackets

Merzlikins est-il un #1 incontesté dans la LNH?

OUI29738.4 %
NON47661.6 %
LISTE DES SONDAGES
10 dernières chroniques
pub