photo

UNE ENTENTE À LONG TERME POUR EDMUNDSON À MONTRÉAL?

Samedi après-midi, le directeur général des Canadiens de Montréal Marc Bergevin n’avait pas l’intention de se la couler douce, alors que celui-ci en a profité pour conclure une transaction avec son homologue des Hurricanes de la Caroline, Don Waddell, pour amener les services du défenseur fiable qu’est Joel Edmundson. En fait, Bergevin a surtout fait l’acquisition des droits du gagnant de la Coupe Stanley, lui dont l’entente viendra à échéance le 9 octobre prochain, ce qui explique notamment que le DG du Tricolore n’a eu qu’à débourser un maigre choix de cinquième tour pour l’obtenir.

C'est donc dire que pour qu'il s'agisse d'une bonne transaction, le décideur de la Sainte-Flanelle devra trouver un moyen de parapher une entente avec sa nouvelle acquisition et ainsi, ne pas le perdre dans moins d'un mois.



Cela dit, il y a un élément qui pourrait bien venir jouer en faveur de Marc Bergevin dans ce dossier, du moins, si l'on se fie à l'information rapportée par ce chroniqueur qui suit les activités du CH, Alex Nyko :


Comme vous pouvez le constater, l'agent de Joel Edmundson est le même que celui de Ben Chiarot qui, rappelons-le, a parapher une entente de quatre saisons d'une valeur annuelle de 3,5 millions de dollars l'été dernier avec le Canadien.

Étant tous deux des arrières défensifs et robustes, il ne serait donc pas surprenant que l'agent Craig Oster cherche une entente similaire pour le futur contrat de la nouvelle acquisition du Tricolore. Oster cherchera également à augmenter le revenu de l'arrière de 27 ans, lui qui remporte annuellement 3 millions de dollars depuis déjà deux saisons. Nous pourrions donc nous attendre à un contrat qui tourne autour des paramètres de quatre saisons à un salaire annuel de quatre millions de dollars.

Bref, il sera intéressant de voir de quelle façon évoluera le dossier du défenseur de 6 pieds 4 pouces et 215 livres dans les prochaines semaines, mais parions que le DG est en confiance d'en venir à une entente avec le principal intéressé s'il a décidé d'en faire l'acquisition. Toutefois, si Bergevin est en mesure de le convaincre de demeurer à Montréal, il ne fait aucun doute qu'avec les Weber, Petry, Romanov, Chiarot, Edmundson et Fleury, le Canadien sera l'une des équipes les plus robustes dans sa zone de toute la LNH.

En 2019-20, Edmundson a totalisé sept buts et treize mentions d'aide pour un total de 20 points, soit la meilleure performance offensive de sa jeune carrière. Il a également terminé avec un différentiel de plus-7 et totalisé 72 minutes de pénalité, le tout en seulement 68 parties.

Voyez quelques autres faits intéressants au sujet du nouveau défenseur du CH :


MATHIEU FOURNIER
13 SEPTEMBRE 2020  (22H39)