photo

UN DES PLUS RÉCENTS CHOIX DU CANADIEN NE CESSE D'IMPRESSIONNER

Depuis le début de la saison dernière, le Russe Alexander Gordin, âgé de 19 ans, ne cesse d’impressionner. Après avoir marqué 39 buts l’an dernier, l’attaquant du SKA-1946 de Saint-Pétersbourg vient d’inscrire un tour du chapeau lors de la dernière victoire des siens. Au cours des sept dernières périodes auxquelles il a participé, le joueur appartenant désormais aux Canadiens de Montréal a marqué 5 buts. C’est du moins ce qu’a rapporté un dirigeant du site Elite Prospects, Cam Robinson.


Lors de la dernière campagne, Alexander Gordin, choix de sixième ronde lors du plus récent encan amateur, a inscrit 39 buts et 68 points en 59 rencontres dans la MHL. Il a disputé une rencontre avec la formation du SKA de St-Petersburg dans la KHL cette saison, mais il a été retourné dans les rangs mineurs afin de peaufiner son jeu. Il ne serait guère surprenant qu'il finisse par se tailler une place dans la KHL. Grâce à ses habiletés offensives, il a terminé au deuxième rang des meilleurs marqueurs de la ligue, en plus de se retrouver au sixième échelon des meilleurs pointeurs de la MHL en 2019-2020.

Il possède d'excellentes mains et un tir précis et foudroyant. Il doit toutefois améliorer son patin s'il veut améliorer ses chances de passer au prochain niveau. Il ne serait guère surprenant que Gordin fasse partie de l'équipe russe en vue du Championnat mondial de hockey junior des moins de 20 ans, qui aura lieu durant le temps des Fêtes dans l'Ouest canadien.

Est-ce qu'il pourrait venir en Amérique du Nord?

Il est difficile de prévoir si le Russe serait intéressé à quitter son club junior en Russie afin de venir évoluer dans la Ligue canadienne de hockey (LCH), surtout qu'il est très complexe d'obtenir son visa. De plus, la crise sanitaire liée à la COVID-19 n'aide pas la logistique de transport pour les nouveaux arrivants. Il ne serait guère surprenant que le nouveau choix du Tricolore préfère poursuivre son développement pour les deux prochaines saisons en Russie avant de bouger. Est-ce qu'il pourrait venir en Amérique du Nord lors de la saison 2022-2023 afin d'évoluer avec le Rocket de Laval?



Ça demeure hypothétique! Son compatriote Alexander Romanov a passé deux ans en Russie après sa sélection en 2018. Il a eu la chance d'évoluer avec des hommes, où le talent s'approche de la LNH. Habituellement, les défenseurs qui excellent dans la KHL réussissent à s'intégrer au hockey de la LNH. Il se peut que Romanov doive continuer de peaufiner certains aspects de son jeu à Laval, mais il se pourrait également qu'il soit en mesure de se tailler un poste avec le grand club dès la prochaine saison.

Malgré le talent de marqueur naturel de Gordin, il se pourrait que celui-ci ne porte jamais le chandail bleu-blanc-rouge. Tout va dépendre de son développement et s'il désire réellement améliorer sa lacune au niveau du patin.
CARL ARMONI
17 OCTOBRE 2020  (16H34)