VIDÉOS        QUIZ        POOL HOCKEY              
VIDÉOS        QUIZ        POOL HOCKEY                 MEMBRE
photo

TROIS GROS NOMS QUI POURRAIENT ÊTRE DANS LA MIRE DES ISLANDERS

Lors de la saison 2020-2021, les Islanders de New York seront assurément encore une équipe très compétitive et même prétendant à la Coupe Stanley. Toutefois, pour y arriver, il leur manque encore quelques éléments.

Mais quels sont ces éléments? Dans un de leurs plus récents articles, le site d’information The Hockey Writers a fait remarquer que si les Islanders veulent soulever la Coupe Stanley, ils auront besoin d’un gardien de qualité, mais également d’un compteur naturel de plus.

Même s’ils se sont rendus en finale de la conférence de l’Est l’an dernier, il a été facile de voir que les Islanders ont un cruel manque d’attaque. Lors des dernières séries éliminatoires, seulement des joueurs comme Josh Bailey, Brock Nelson et Mathew Barzal ont été en mesure de produire. Sans eux, le parcours éliminatoire des Islanders aurait pu être beaucoup plus court.

Quant à la position de gardien de but, la troupe de Barry Trotz était très bien équipée la saison dernière avec un duo formé de Semyon Varlamov et Thomas Greiss. Cependant, ils devront trouver un nouveau compagnon à Varlamov, lui qui a vu son adjoint prendre la route pour Détroit durant l’entre-saison. Présentement, les Islanders ont dans leur rang Cory Schneider et Ilya Sorokin pour venir épauler Varlamov, mais seront-ils en mesure de le faire efficacement?


Des joueurs très précis pourraient être visés

Toujours selon The Hockey Writers, trois joueurs pourraient devenir un véritable coup de circuit pour la formation new-yorkaise. Toutefois, avant de les envoyer sous le règne de Barrie Trotz, plusieurs éléments devront se concrétiser et le tout est loin d’être fait. Surtout lorsque l’on sait que les Islanders n’ont que très peu d’argent sous le plafond salarial (3.9M $ en date du 26 novembre 2020). Voici donc les trois joueurs mentionnés par le site The Hockey Writers.

1. Pikka Rinne

Le premier joueur est un gardien de but de 38 ans qui pourrait assurément venir aider Varlamov, mais qui apporterait un leadership indispensable aux Islanders. La saison dernière, Pekka Rinne a connu une saison plutôt difficile. Pour l’une des premières fois depuis qu’il s'est installé comme numéro un à Nashville, Rinne s’est vu remplacé par un jeune gardien en Juuse Saros. Lors de la saison 2020-2021, Rinne écoulera également sa dernière année de contrat à 5M $ par saison signée en 2019. Toutefois, avec ce contrat venait une clause de non-échange, acceptera-t-il de la lever?

Encore cette saison, les Predators de Nashville devraient faire partie d’une des meilleures formations de l’Ouest, mais la saison dernière aussi et ça n’a pas toujours été facile. Si les choses ne se placent pas rapidement à Nashville, les Preds pourraient être dans l’obligation de faire le ménage et d'échanger Rinne, l’un des changements à faire pour débuter une reconstruction efficace. Aux Islanders d’en profiter si ça se concrétise.

2. Taylor Hall

Le deuxième nom mentionné par The Hockey Writers pourrait en surprendre plus d’un, mais à bien y penser, c’est loin d’être fou comme idée. Encore une fois, cette transaction ne se fera pas en début de saison, mais plutôt à la date limite des transactions si elle a lieu.

Tous se souviendront que Taylor Hall a signé un contrat d’un an de 8 millions $ avec les Sabres de Buffalo lors du récent marché des joueurs autonomes. Toutefois, même s’il s’en va jouer avec l’un des meilleurs joueurs de hockey en Jack Eichel, rien ne garantit qu’il jouera à long terme avec Buffalo. Si la chimie ne fonctionne pas entre les deux joueurs et que les Sabres continuent à se tenir dans les bas-fonds du classement de la LNH, le séjour de Hall à Buffalo pourrait être assez court. Pourquoi pas un passage à Brooklyn si le tout se concrétise?



3. Ryan Dzingel

Le dernier nom, celui de Ryan Dzingel, est assurément lui qui fait le plus de sens. Moins flamboyant, ce centre est un joueur capable de produire sans coûter les yeux de la tête. Ayant joué sur le 4e trio en Caroline la saison dernière, Dzingel a réussi à amasser 29 points en 64 matchs, ce qui est un peu décevant direz-vous. Toutefois, il a été en mesure de produire dans le passé, avec une récolte de 56 points en 2018-19.

Pourquoi échanger Dzingel? Présentement, les Hurricanes n’ont aucun besoin d’échanger l’ancien choix de 7e ronde en 2011 immédiatement. Toutefois, à l’image des Islanders, ils devront trouver les outils nécessaires pour aspirer aux grands honneurs, eux qui représenteront une force dans l’Est, et Dzingel serait un joueur qui pourrait être très alléchant sur le marché des transactions. Même si les deux formations sont dans la même division, pourraient-elles trouver un terrain d’entente sur une transaction? Certainement, surtout que pour New York, l’Américain serait, alors qu’il est capable de jouer autant à l’aile gauche qu’au centre, capable de passer de la première à la deuxième ligne et permettrait à des vedettes comme Mathew Barzal de jouer à l’aile si nécessaire.
Croyez-vous que les Islanders acquerront l'un de ces joueurs lors de la saison 2020-2021?
MATHIEU FOURNIER
26 NOVEMBRE 2020  (14H58)