VIDÉOS        QUIZ        POOL HOCKEY              
VIDÉOS        QUIZ        POOL HOCKEY                 MEMBRE
photo

TAMPA BOUGERA BIENTÔT, PAROLE DE BRISEBOIS!

Après avoir remporté la Coupe Stanley en septembre dernier, plus rien ne semble fonctionner pour le Lightning de Tampa Bay. En effet, l’équipe a été lourdement critiquée pour ses festivités entourant sa victoire, en plus d’avoir d’énormes problèmes d’argent...

Récemment, le DG de l’équipe, Julien BriseBois, s’est entendu avec son jeune défenseur étoile Mikhail Sergachev sur les termes d’un contrat de 3 ans d’une valeur totale de 14,4 millions de dollars, soit une moyenne de 4,8 millions par année. Avec cette signature, la formation floridienne n’a plus aucune espace sur sa masse salariale. Encore pire, elle la dépasse de 1,9 million et ne s’est toujours pas entendue avec l’attaquant Anthony Cirelli et le défenseur Erik Cernak, tous deux agents libres avec compensation.

« Nous parviendrons à signer Anthony Cirelli et Erik Cernak parce que nous tenons à les garder avec l’équipe pour le futur. Il n’y a pas de scénario sans eux que j’ai sérieusement considéré. » - Julien BriseBois

Mais que fera BriseBois pour remédier à la situation?

Il semble que le DG du Lightning de Tampa Bay n’a plus d’autres options, il devra échanger d’importants éléments de son actuel effectif. Dans une récente entrevue avec le journaliste Joe Smith de The Athletic, BriseBois s’est montré très rassurant malgré la situation plutôt difficile. En effet, même si le marché des transactions semble plus que tranquille, le principal intéressé croit qu’il sera en mesure de rétablir les choses très rapidement.

« Je sais que je devrai bouger des joueurs pour y arriver et je suis confiant que je serai en mesure de bouger des joueurs pour créer de l’espace salarial. Le marché bouge beaucoup plus qu’il ne le semble et il y a beaucoup de progrès qui est fait. Nous travaillons sur divers scénarios et il y a beaucoup de balles dans les airs mais rien n’est encore officiel. » - Julien BriseBois


Mais qui pourrait être sacrifié?

Rien n’est officiel et plusieurs autres joueurs pourraient bouger, mais depuis quelques semaines, quelques noms semblent être plus souvent nommés et il semble que ce soit eux qui seront sacrifiés pour le bien de l’organisation. Dans ces noms, on y retrouve ceux de joueurs bien connus comme Ondrej Palat (2 x 5,3M$), Alexander Killorn (3 x 4,45M$), Tyler Johnson (4 x 5M$), Yanni Gourde (5 x 5,13M$), Braydon Coburn (1 x 1,7M$) et Curtis McElhinney (1 x 1,3M$).



Toutefois, il est important de mentionner que la majorité d’entre eux possèdent une clause de non-échange complète à leur contrat. Il y a seulement Curtis McElhinney qui n’a aucune contrainte dans son contrat, alors qu’Alexander Killorn possède une clause de non-échange modifiée (16 équipes). Un scénario qui pourrait énormément compliquer la tâche de BriseBois...

Rappelons-nous qu’il y a quelques semaines, Tyler Johnson avait accepté de lever cette clause de non-mouvement en remettant une liste de sept ou huit équipes où il accepterait d’être échangé. Il avait même été placé au ballotage, mais aucune formation de la LNH ne l’a réclamé.

Crédit: HABSolumentFan
Croyez-vous que le Lightning demeurera l’équipe à battre malgré les importants départs à venir?
MATHIEU FOURNIER
27 NOVEMBRE 2020  (16H36)