photo

RAPPEL : CETTE SAISON, JOEL ARMIA A FIGURÉ DANS LE TOP-5 D'UNE CATÉGORIE PRÉCISE

Qui aurait cru voir le Canadien éliminer les Penguins de Pittsburgh aussi rapidement? Rien de mieux, après une décevante saison, que de voir son club favori se démarquer lors de la ronde de qualification. Si dans l'ensemble la saison 2019-2020 du CH ne passe pas à l'histoire, on se souviendra longtemps de ces séries-là. On pourrait même se souvenir d'autres exploits durant l'été, qui sait?



Par contre, au sens des prestations individuelles, plusieurs joueurs ont su tirer leur épingle du jeu. Évidemment, l'ailier gauche Tomas Tatar a joué sa meilleure saison offensive en carrière avec 61 points, battant son ancien record personnel de 58 points l'année précédente. On voit tout de suite que la qualité de son jeu a augmenté d'un cran une fois arrivé à Montréal.



De plus, le défenseur Ben Chiarot a, lui aussi, fracassé son sommet personnel au niveau des points avec 9 buts et 12 mentions d'aide. C'est un point de plus en neuf matchs de moins pour le numéro 8. L'ancien des Jets a été l'une des plus belles surprises de l'équipe durant la saison.



On doit également souligner la saison recrue de Nick Suzuki, qui, avec ses 41 points, a atteint un sommet chez les recrues de l'organisation. Chris Higgins avait été le dernier à réaliser un tel exploit. Le jeune ne cesse d'impressionner, même durant les séries actuelles, lui qui a été l’auteur d'un but et deux points durant les quatre matchs de la première ronde.



Par contre, deux autres joueurs se sont démarqués dans des catégories bien précises, eux qui ont respectivement percé le top-5 de la LNH. Joel Armia, un autre joueur avec un sommet offensif et Carey Price, qui n’en est pas à ses premières mentions, ont contribué, à leur façon, dans ces aspects du jeu.

D'abord, l'ailier droit a été reconnu comme un élément essentiel pour l'infériorité numérique des Canadiens, chose qu'il a prouvée encore contre les Penguins. Les chiffres le démontrent également, puisque le Finlandais se classe actuellement au 5e rang des buteurs en infériorité numérique au cours de la saison. Avec trois buts, il s'agit précisément du deuxième meilleur score enregistré à travers le circuit.



Du côté de Carey Price, ses meilleurs moments de l'année, il les vit actuellement, certes! Toutefois, le numéro 31 se trouve au 5e rang des gardiens avec le plus de jeux blancs en 2019-2020, et ce, sans ajouter celui réalisé vendredi dernier. Quatre jeux blancs, c'est le troisième plus grand nombre réalisé par un gardien durant la saison.



Bref, il est certain que le Tricolore a vécu son lot de moments difficiles, mais voilà deux éléments de l'équipe qui se retrouvent dans le haut des classements pour différentes statistiques. Il y aura eu beaucoup de positif à tirer des 71 matchs du Bleu-Blanc-Rouge, s'il est question des performances au niveau individuelles. On en aura eu la preuve ici.

Crédits : RDS, TVA Sports
MATHIEU BOUCHARD-RACINE
8 AOÛT 2020  (20H11)