VIDÉOS
   
QUIZ
   
POOL
   
   
Beach Pool
radio marqueur
photo

LES EXPERTS SONT IMPRESSIONNÉS PAR ROMANOV

Qui aurait pu prédire qu'Alexander Romanov aurait un impact plus marqué qu'Alexis Lafrenière après deux matchs? Évidemment, le premier choix au dernier repêchage devrait changer cette tendance assez vite, mais ça n'empêche pas que le jeune Russe impressionne grandement. Même s'il ne s'est pas inscrit au pointage samedi soir, Romanov a cumulé cinq mises en échec et trois tirs au but.

Romanov épate la galerie depuis son repêchage. Maintenant, son potentiel est reconnu partout à travers la ligue et même les experts médiatiques voient grand en lui. Si on sort des médias francophones, on constate que Romanov a la cote auprès d'experts anglophones comme Arpon Basu.


L'éditeur en chef de The Athletic l'a très bien dit, Alexander Romanov ne semble pas être un joueur recrue lorsqu'on le regarde sur la patinoire. Le choix de deuxième ronde en 2018 a seulement deux matchs sous la cravate en Amérique du Nord avec un niveau d'anglais douteux et pourtant, il a une capacité d'adaptation remarquable dans un environnement complètement différent de celui auquel il est habitué.



Parlant de s'adapter, le choix au repêchage acquis des Blackhawks dans la transaction de Dale Weise a brisé son bâton gaucher pendant le match et a dû emprunter le droitier de Tyler Toffoli. Vous remarquerez que l'on voit à peine la différence sur son jeu. Le bâton est droitier, mais ça ne l'a pas empêché de s'en servir de la bonne façon.


Il a pu dégager Tyler Ennis et Jesse Puljujarvi qui se trouvaient devant le filet en leur servant un bon double-échec. Carey Price a dû apprécier ce soutien. Bref, plus on en voit du jeune, plus on voudrait en voir davantage et on comprend pourquoi Marc Bergevin ne veut pas le sacrifier pour Pierre-Luc Dubois.
DAVID ST-JEAN
17 JANVIER 2021  (9H23)
QUIZ SUR RDT
500$ À GAGNER
image
Quel est le seul insecte que l'homme peut domestiquer?
L'ABEILLE
LA GUÊPE
LE COLÉPTÈRE
LE PAPILLON