VIDÉOS        QUIZ        POOL HOCKEY              
VIDÉOS        QUIZ        POOL HOCKEY                 MEMBRE
photo

LES OILERS D’EDMONTON SONT DANS LE TROUBLE...

Vraisemblablement, la pandémie de la COVID-19 n’est pas facile pour personne, même les personnes les plus fortunées en Amérique. Dans le passé, il aurait été impensable de dire qu’un propriétaire qui vaut plus de 3 milliards de dollars et qui a en sa possession l’une des équipes les plus rentables de la LNH ait des problèmes d’argent...

C’est entre autres le cas des Oilers d’Edmonton, qui ont fait parler d’eux lundi, mais certainement pas pour les bonnes raisons. En effet, l’organisation devra rendre des comptes à un hôtel de Dallas puisque ces derniers ont entamé des poursuites judiciaires pour deux ou trois factures impayées depuis longtemps, impliquant un gros montant d’argent.


Les Oilers doivent un total de 28 000 $ pour un séjour à l'hôtel Crescent Court en décembre dernier, et 27 000 $ supplémentaires pour un arrêt dans cet hôtel au début du mois de mars. L’organisation n’a pas nié les faits, mentionnant au passage qu’il s’agissait bel et bien de frais légitimes et qu’il n’y aurait aucune contestation. En fait, il s’agirait d’une erreur comptable et d’une mauvaise communication avec les dirigeants du Crescent Court. Chose qui sera corrigée au cours des prochains jours et les montants seront acquittés.



« Nous sommes confrontés aux mêmes défis que toutes les entreprises qui doivent faire face aux conséquences négatives et profondes de la pandémie mondiale », peut-on lire dans le communiqué émis par les Oilers.

« Nous travaillons avec diligence dans le cadre de nos activités commerciales et nous nous occupons des questions en suspens depuis l'arrêt inattendu de la saison dernière. »

Crédit: Toronto Sun
ANNIE C.
17 NOVEMBRE 2020  (8H52)