VIDÉOS        QUIZ        POOL              
VIDÉOS        QUIZ        POOL                 MEMBRE
photo

LE JEUNE ESPOIR DE 21 ANS A BIEN L'INTENTION DE MARQUER SA PART DE BUTS AVEC LE CH

Le circuit Bettman étant en « pause », le regard des analystes et partisans du Tricolore se tourne présentement vers les jeunes espoirs de l'équipe à travers les différents circuits de la planète hockey.

Certes, depuis quelques semaines, le nom de Cole Caufield, qui évolue dans la NCAA avec les Badgers du Wisconsin, revient régulièrement dans les discussions, envers qui l'organisation du Canadien ainsi que les partisans fondent beaucoup d'espoir pour le futur.

Cependant, s'il y a un nom qui mérite également d'être souligné et qui force est d'admettre fera le grand saut chez les pros avant le jeune Caufield, qui est âgé de seulement 19 ans, c'est plausiblement le Finlandais Jesse Ylonen.

En effet, le choix de deuxième ronde, #38 au total de la LNH en 2018, fait « ses classes » dans la SM-Liiga première division finlandaise depuis trois ans et devrait s'aligner avec le Rocket de Laval sous les ordres de Joël Bouchard pour débuter la saison 2020-2021, si la COVID-19 cesse enfin de « scrapper » nos vies...

image

En mars dernier, les Pelicans de la SM-Liiga et le clan Ylonen avaient convenu qu’il était grand temps pour l’attaquant de faire le saut chez les professionnels.

Le jeune homme, âgé alors de 20 ans, est donc débarqué à Laval le 2 mars 2020. Le plan était de lui faire terminer la saison avec le Rocket. Malheureusement, pandémie oblige, Ylonen a dû retourner dans sa Finlande natale, sans avoir pu disputer un seul match en sol nord-américain.

Ylonen est toujours affamé et a une grande confiance en ses moyens...

« Je crois vraiment pouvoir devenir un attaquant régulier à Montréal. - Jesse Ylonen

Lors d'un long entretien avec TVA Sports, le jeune espoir du Canadien a d'ailleurs abordé plusieurs sujets...

Comme on le mentionnait plus haut , Ylonen est passé bien près, l’an dernier, d’enfiler l’uniforme du Rocket de Laval, mais le coronavirus l’a forcé à quitter le Canada, bien avant la date prévue...

« Ce fut très difficile », admet-il sans détour.

« J’avais hâte de pouvoir démontrer mon savoir-faire à tout le monde. La situation actuelle n’est pas idéale pour moi. Mais c’est difficile pour tous les gens sur la planète. »

L’attaquant était bien excité de débarquer dans la Belle Province, d’autant plus que son père connaît très bien l’entraîneur-chef du Rocket Joël Bouchard (les deux hommes ont disputé quelques matchs ensemble avec les Coyotes de Phoenix) et ne lui avait dit que de bons mots à son sujet.

« Il m’a mentionné que Joël avait la même approche derrière un banc que lorsqu’il jouait : il travaille extrêmement dur et en demande autant aux gens autour de lui. Ça me convient parfaitement! »

Questionné sur ses intentions concernant les prochaines semaines, Ylonen affirme vouloir revenir en Amérique du Nord, mais ignore à quel moment il pourra le faire.

« C’est très difficile de prévoir quelque chose, en ce moment. J’espère pouvoir revenir au Canada rapidement. Mais présentement, j’ignore quelles sont les consignes sanitaires concernant les sportifs et tout ça. J’attends un peu et j’espère que les choses vont se mettre en place. »

En s’attardant aux propos d’Ylonen, on comprend très bien qu’il n’est actuellement pas le plus heureux. Bien sûr, il évolue chez lui. Mais il y a quelques mois à peine, il croyait son aventure professionnelle lancée. Le revoilà plutôt en Finlande.

Le pire, dans tout ça, c’est que l’ailier droit connaît jusqu’ici une saison plutôt moyenne. En 19 matchs, il n’a récolté que cinq petits points.

Est-ce parce qu’il s’imagine déjà avec le Rocket? Quoi qu’il en soit, le jeune homme est le premier à reconnaître qu’il doit faire mieux.

« Je ne suis vraiment pas heureux de mon rendement actuel. Je dois absolument trouver un moyen de provoquer plus de choses offensivement. C’est la raison pour laquelle je suis là! »

Le Finlandais déclare par contre être satisfait de sa progression sur le plan défensif.

« Je crois m’être beaucoup amélioré défensivement. Je cause moins de revirements et j’obtiens du temps de glace en désavantage numérique. C’est quelque chose dont je suis fier. Mais je ne veux pas que mes performances offensives en soient affectées. »

Sur les différentes plateformes de statistiques, Jesse Ylonen, qui mesure six pieds, est listé selon un poids de 167 livres.

Questionné à savoir si c’était toujours le cas, le Finlandais y est allé d’une étonnante révélation.

« Mon poids est dorénavant de 187 livres! J’ai ajouté du muscle à ma charpente dans les derniers mois et j’en suis très fier. »



Et selon lui, jusqu’où le mènera son plein potentiel?

« Je ne suis pas encore prêt et j’ai encore plusieurs années pour m’améliorer, mais je sais que je marquerai un jour ma part de buts avec les Canadiens. Présentement, je souhaite vraiment travailler sur l’aspect polyvalence de mon jeu. On sait tous à quel point c’est important chez les pros. »

« Ce que je peux te dire, aujourd’hui, c’est qu’en poursuivant mon travail, je sais que je deviendrai le joueur espéré. Je ne sais pas quand ça arrivera, mais je sais que ce sera le cas. »

WOW! Quelle attitude de gagnant!

image


Crédit : TVA Sports
Selon vous, est-ce que Ylonen a le potentiel d'un top 6 chez le CH?
MÉLO ❤
5 DÉCEMBRE 2020  (18H17)
QUIZ SUR RDT
500$ À GAGNER
image
Quelle est cette série télévisée?
CHERNOBYL
INTO THE NIGHT
OUTLANDER
THE HANDMAID'S TALE
RumeursdeTransaction.com
photo
TYLER MYERS DÉMOLIT JOEL ARMIA AVEC UN COUP SOURNOIS ET SOUFFRE MAINTENANT D'UNE COMMOTION CÉRÉBRALE
RumeursdeTransaction.com
photo
BROCK NELSON TOMBE LOURDEMENT SUR P.K. SUBBAN ET SE COUPE AU VISAGE
RumeursdeTransaction.com
photo
TYLER TOFFOLI EST EN FEU! TATCHER DEMKO CHERCHE ENCORE À COMPRENDRE CE QUI S'EST PASSÉ
RumeursdeTransaction.com
photo
BON COMBAT ENTRE NICK FOLIGNO ET LUKE SCHENN
RumeursdeTransaction.com
photo
PIERRE-LUC DUBOIS EST SI PEU UTILISÉ CE SOIR QU'IL A LE TEMPS DE SE FAIRE LES ONGLES
RumeursdeTransaction.com
photo
P.K SUBBAN PARRAIT MAL SUR LES 2 BUTS DES ISLANDERS