photo

GRIGORENKO EST OFFICIELLEMENT DE RETOUR DANS LA LNH

Certaines personnes s’en rappelleront, le 20 avril dernier, l’ancien choix de première ronde et 12e au total par les Sabres de Buffalo en 2012, Mikhail Grigorenko, avait pris une importante décision pour la suite de sa carrière de hockeyeur professionnel, soit d'effectuer un retour dans la LNH. Malheureusement, cette décision avait dû se faire attendre, alors que la LNH avait jugé son contrat non valide. Celui-ci avait été jugé ainsi en raison de la clause 50.8 (d) de la convention collective, qui stipule que les joueurs qui ne signent pas un contrat d’entrée doivent attendre à l’ouverture du marché des joueurs autonomes avant d’apposer leur signature au bas d’un pacte n’incluant pas la saison en cours.



Cependant, c’est maintenant chose du passé. En effet, en ce 15 juillet 2020, Grigorenko fait officiellement un retour dans la LNH en concluant une entente au goût de la LNH qui sera d’une durée d’un an et qui lui rapportera 1,2 million de dollars. C’est ce qu’a confirmé la LNH en validant son tout nouveau contrat.


Plusieurs se souviendront de ce joueur russe qui avait fait un premier passage en Amérique du Nord lors de ses années juniors, alors qu’il avait tout cassé avec les Remparts de Québec lors des saisons 2011-12, 2012-2013 et 2013-2014, amassant un impressionnant total de 178 points, 85 buts et 93 mentions d’aide, en seulement 115 matchs.

Après ses années en LHJMQ, Grigorenko a rejoint les Sabres de Buffalo lors de la saison 2014-15, amassant seulement trois buts et trois passes en 25 matchs. Insatisfait de ses performances, Buffalo a échangé Grigorenko, Nikita Zadorov, J.T. Compher et un choix de deuxième ronde en retour de Jamie McGinn et Ryan O’Reilly. Pas beaucoup plus convaincant, Grigorenko n’aura joué que deux saisons avec l’Avalanche du Colorado avant de prendre le chemin de la Russie, où il a évolué avec le CSKA de Moscou, obtenant 46 buts et 70 mentions d’aide pour un total de 116 points en 147 rencontres lors de ses trois saisons dans la KHL. En carrière dans la LNH, le patineur de 25 ans a récolté 64 points, dont 22 buts, en 217 affrontements.

MATHIEU FOURNIER
15 JUILLET 2020  (14H39)