VIDÉOS
   
QUIZ
   
POOL
   
   
Beach Pool
radio marqueur
photo

DUBOIS EST UN MENTEUR SELON LE DG DES BLUE JACKETS

La saga entourant le Québécois Pierre-Luc Dubois, qui évolue maintenant sous d'autres cieux, et les Blue Jackets n'est pas terminée pour autant. Jarmo Kekalainen, le directeur général des Jackets, accuse Dubois de mentir à propos des négociations de son dernier contrat.

Lorsque le Québecois avait signé une entente de deux ans de 10 millions $ au total le 31 décembre dernier, il avait alors publiquement affirmé avoir demandé une transaction aux dirigeants de l'équipe.

Sportsnet a eu la chance de s'entretenir avec l'attaquant de 22 ans quelques heures après sa transaction l'envoyant aux Jets de Winnipeg.

« C'était un processus », il avait alors dit. « J'y ai réfléchi longtemps, ce n'était pas du jour au lendemain, je ne me suis pas juste réveillé un matin et j'ai pris cette décision. C'était une chose à laquelle j'avais pensé, et au fur et à mesure que les négociations avançaient, je ne prenais rien de personnel, mais au fur et à mesure, j'ai commencé à penser à des choses et à des situations. À un moment donné, j'ai pensé que s'il s'agissait d'un long contrat, j'aurais éventuellement voulu qu'un échange ait lieu. »

Cependant, lundi, le DG de Columbus a affirmé que c'est entièrement faux.

« Ce n'est tout simplement pas vrai du tout et il le sait. Je ne sais pas pourquoi il dirait ça ou même insinuerait quelque chose comme ça », a affirmé Kekalainen à TSN. « Je pense qu'au total, cela a duré 10 minutes pour rédiger son contrat lorsque nous avons finalement convenu de la durée de l'accord. Nous avions plusieurs propositions sur la table, soit deux ans ou de trois à huit ans. »



« Il n'y a jamais eu de problème avec la négociation de ce contrat, il s'est conclu très rapidement et je pense que ce que nous avons signé est un accord équitable pour les deux parties. »


Le manitou de Columbus voudrait aussi que Dubois soit plus sincère concernant les raisons pour lesquelles il souhaitait quitter les Blue Jackets.

« Il n'y avait rien dans ces négociations et j'aimerais que Pierre-Luc dise la vérité sur les raisons pour lesquelles il voulait partir. Il ne me l'a même pas dit. Il ne l'a pas dit à ses coéquipiers ni à personne d'autre. Il ne s'agissait certainement pas des négociations contractuelles, je peux vous en assurer. »

Crédit : TVA Sports
DAVID ST-JEAN
26 JANVIER 2021  (8H30)
QUIZ SUR RDT
500$ À GAGNER
image
À quel endroit le surf de hautes vagues est-il un sport très populaire?
À HAWAÏ
AUX PAYS-BAS
EN CRÈTE
EN ESPAGNE