VIDÉOS
   
QUIZ
   
POOL
   
   
Beach Pool
radio marqueur
photo

DEUX MOIS DE PRISON POUR UN ANCIEN GARDIEN DE LA LNH

Mercredi après-midi, nous avons appris une nouvelle qui a pu fâcher le monde du hockey. En effet, malgré que les joueurs de hockey sont des êtres humains à part entière et qu'ils ont droit à l'erreur, le gardien de but suédois Tommy Salo devra passer du temps derrière les barreaux... Celui-ci a plaidé coupable à des accusations de conduite en état d'ébriété. Le magistrat a prononcé une sentence de prison de deux mois pour l'ancien gardien de but des Oilers d'Edmonton.


Interpellé par les médias suédois présents au palais de justice en Suède, le gardien de but a refusé tout commentaire. Il a toutefois déclaré qu'il ferait probablement appel de la décision.

Le gardien de but aurait heurté une balustrade avec sa voiture le 11 août en après-midi. Les policiers ont procédé au test d'alcoolémie. Le résultat a révélé que le médaillé d'or olympique présentait un taux de 306 milligrammes par 100 ml de sang, alors que la limite permise en Suède est de 100 milligrammes.

Selon le rapport d'enquête préliminaire, plusieurs témoins ont remarqué le trajet, qui s'est déroulé de manière bancale entre les voies et à une vitesse relativement faible. À un moment donné, la voiture doit avoir rebondi contre le rail central avant de s'arrêter plus tard.

Il semblerait que Tommy Salo se soit endormi au volant de la voiture. Certains témoins se sont approchés de la voiture et ont trouvé Salo au volant, endormi et inaccessible. Quand il s'est réveillé, il aurait parlé de manière incohérente et hésité bruyamment.

Après l'incident, le gardien de but s'était vidé le coeur sur son compte Facebook. Pour lui, ce fut une prise de conscience.



« Ce qui m'est arrivé le 11 août a été la dernière goutte pour moi. Il n'y aura plus d'alcool pour moi. Maintenant, tout le monde le sait. Je peux tout blâmer, mais je n'ai pas l'intention de le faire. Il n'y a aucune excuse pour ce que j'ai fait. Prends soin de toi », pouvait-on lire sur son profil.

L'avocate de la défense qui représente Salo, Erika Lindqvist, a recommandé au tribunal que la peine soit limitée à une peine avec sursis et à des travaux d'intérêt général car Salo était auparavant impuni et menait une vie ordonnée. Elle a également déclaré qu'il n'y avait aucune preuve de la façon dont le voyage s'est déroulé.
MATHIEU FOURNIER
21 JANVIER 2021  (10H17)